Marais et zones humides

Beaucoup de lieux à répertorier, mais pour cette rubrique je suis pour l'instant, seul, donc n'hésitez pas

à m'envoyez des infos sur des lieux, des fiches, des photos, les historiques à willy@alternative.fr

La réserve naturelle de l'estuaire de la Seine

Texte issu du site : http://www.maisondelestuaire.org sur lequel vous trouverez de très nombreuses informations.

 

L’estuaire de la Seine fait partie des trois plus grands estuaires de France avec la Loire et la Gironde. Une vaste zone humide de près de 10 000 hectares, qui abrite un ensemble de milieux typiques et remarquables à l’échelle européenne - milieux subtidaux, vasières, prés salés, mares, roselières, prairies humides - à l’interface entre terre et mer.

 

L’estuaire de la Seine se compose d’une grande diversité de milieux naturels, soumis à l’influence de plus en plus marquée des marées et du sel : prairies humides, mégaphorbiaies, mares, roselières, prés salés, rivages de sables

et de galets, estranszone de balancement des marées sablo-vaseux à rocheux et zones perpétuellement immergées.

Ces habitats fortement productifs permettent l’expression d’une flore d’une grande richesse - près de 500 espèces répertoriées à ce jour - et attirent quantité d’animaux dont pas moins de 385 espèces de papillons, 325 espèces d’oiseaux, 70 espèces de poissons, 48 espèces de mammifères, 13 espèces d’amphibiens…

 

Différentes activités économiques et de loisirs s’exercent dans la réserve naturelle. Les exploitants agricoles et

les coupeurs de roseaux contribuent à l’entretien des prairies humides et d’une partie des roselières.

Les pêcheurs professionnels du Havre et de Honfleur pratiquent encore la pêche à la crevette grise et à la crevette blanche. Enfin la chasse est autorisée dans la réserve sur 30 % de sa surface. Il s’agit en majorité d’une chasse

au gibier d’eau pratiquée de nuit depuis des gabions, des installations semi-enterrées à côté de mares entretenues

au sein des roselières et des prairies.


L’espace Albert Gréboval

Adresse :  sortie de la commune de Martin-Eglise en direction d’Arques-la-Bataille
Lieu tout juste réhabilité, nous vous proposons l'article de seinemaritime.fr pour l'historique :
Après réhabilitation, l’espace Albert Gréboval vient d’être inauguré à Martin-Eglise.
Cette prairie humide permettra de mieux connaître et de sauvegarder un patrimoine naturel fragile.

 

Martin-Eglise possède un patrimoine naturel important notamment en termes de zones humides.

En 2009, la commune a souhaité faire d’une parcelle humide de 1,6 hectare un lieu d’accueil pédagogique

tout en préservant la biodiversité. Les zones humides sont effectivement des milieux rares et menacés.

En l’espace de 30 ans, 50 % d’entre elles ont disparu sur le territoire national en raison notamment de la mise

en culture, de l’urbanisation ou encore de la pollution. Pourtant, ces milieux remplissent de nombreuses fonctions comme la lutte contre les inondations et la sécheresse ou l’épuration de l’eau. Les zones humides constituent également un habitat pour de nombreuses espèces animales et végétales.

Dans un premier temps, la parcelle située à l’entrée de Martin-Eglise a fait l’objet d’un diagnostic écologique,

urbain et paysager afin de mettre en évidence les habitats naturels, les espèces animales et végétales présentes,

les relations avec le reste du bourg et le paysage alentour. Malgré sa relative petite taille, cette prairie humide dans laquelle ne mare a été réalisée dispose aujourd’hui d’une grande diversité d’habitats naturels et permettra de mieux connaître tout le en préservant ce patrimoine naturel. Le coût de l’opération de réhabilitation s’est élevé à plus de

85 000 euros. Elle a été notamment subventionnée par le Département.

 

Et l'article de martineglise.fr pour la description précise du lieu actuellement :

 

Cet espace naturel de plus de 1 hectare, permettra aux habitants de la commune, de l’agglomération et aux touristes de venir découvrir un vivier de biodiversité avec sa mare, sa saulaie et sa roselière qui constitue un territoire apprécié pour un grand nombre d’animaux et d’insectes. A l’aide des panneaux explicatifs disséminés sur tout le parcours, les visiteurs pourront comprendre l’intérêt de préserver un tel espace naturel avec un minimum d’intervention humaine.


Le Marais des Communaux

Téléphone : 02 35 65 47 10

Adresse : Entre l'église et la pisciculture, 76780 Elbeuf-sur-Andelle

 

 

"Le Marais des Communaux", proche de la pisciculture d'Elbeuf sur Andelle est un sentier d'1 km sur pilotis fléché

et équipé de 8 bornes numérotées qui permettent aux visiteurs de découvrir ce milieu naturel à l’aide d’une brochure (bientôt diffusée dans votre office de tourisme) et de l’application "Au fil de l’Andelle" * à télécharger en amont.

Vous pouvez également visiter "La Roselière de Normanville", au Mesnil Lieubray, qui vous propose d'apprécier

une végétation aux bords des eaux.

 

* Application qui vous présente le Marais de Communaux mais également la Roselière de Normanville. Sites accessibles et gratuits.