Festivals d'arts vivants

Rencontres normandes de théâtre amateur, Rouen, du 17 au 19 novembre 2017

Dates: du 17 au 19 novembre 2017

Lieu: Centre Culturel André Malraux à Rouen

Site: https://theatredenhaut.blogspot.fr/p/les-6emes-rencontres-normandes 

Organisées avec l'aide du Théâtre d'en Haut, ce festival des troupes amateurs affiliées à la FNCTA (Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre amateur et d’Animation).

 

Programme complet :

 

Vendredi 17 novembre 2017

19h00 Inauguration et cocktail de bienvenue du Théâtre d’En Haut en présence de Patrick Luciani, Président de l’Union Normande de la FNCTA (Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et d’Animation). 

 

20h00 Maintenant ! de Vincent Clergironnet par Le Théâtre d'En Haut (Rouen, 76), mise en scène de Sandrine Bounolleau.

Spectacle empreint de poésie et d'humanisme Série de portraits de héros ordinaires : jeune cadre, paysanne, délinquante ou mendiante qui essaient de trouver une marge de manœuvre pour changer le cours de leur vie et tentent coûte que coûte d’être heureux : Maintenant !

 

21h45 Les trois sœurs Jacques de Elisabeth Mazev par la troupe Théâtre de l'Impossible (Le Havre, 76), mise en scène de Jean-Baptiste Lemarchand.

Comédie déjantée et crue. Grand moment de folie, de rire et de féminisme déjantés. Six comédiennes demandent à une auteure d'écrire une pièce. Chacune y va de sa demande. Tout mis bout à bout donne un ensemble complétement loufoque et baroque.

 

Samedi 18 novembre 2017

12h45 Orphéon Piston, Fanfare de rue festive et tchacheuse à géométrie variable à retrouver sur Vost et dans le hall du Centre André Malraux. gratuit ·

 

14h Sororité de Yann Lemarié par le Théâtre de l'Intuition (Le Grand Quevilly, 76). Mise en scène de Yann Lemarié. durée : 1h.

Genre : Tragique quotidien. Un début d’automne en Normandie, l’été indien tente de rivaliser avec l’inexorable allongement des nuits. Dans la pièce principale d’une maison en bordure de forêt et à proximité d’une rivière, nous serons les témoins de 24h de la vie d’une famille meurtrie par le deuil. Chaque personnage tente de retrouver sa place dans un présent encore habité par l’absence.La vie est cyclique, elle est douce puis se déchire mais toujours plus forte que le désespoir.

 

14h Mme Marguerite de Roberto Athayde par le Théâtre d'En Haut (Rouen, 76). Mise en scène de Jacques Tyc.

Une table, une chaise, un tableau Votre professeur, Madame Marguerite : - Qui est elle? - Que veut elle? - D'où vient elle ?·

 

16h Michel & Michels, création, par Les Evadés du Calvaire (Caen, 14), mise en scène d'Aurélia Buquet. Genre : décalé, absurde.

Pièce créée à partir d’improvisations sur des thèmes de société : travail, école, famille… Faut-il se fondre dans la masse et faire partie du grand tout ou assurer sa singularité ? Pièce de théâtre créée à partir de situations réelles. Le prisme de l’autodérision et de l’humour permet de s’interroger sur la place de chacun dans la société. 

 

16h L'hiver sous la table, de Roland Topor par la Compagnie Continents Comédiens (Saint Léger du Bourg Denis, 76). Mise en scène de Françoise Bailly. 1h20.

Genre : Comédie dramatique. Un contenu collant à l'actualité et une belle générosité qui ne peut pas faire de mal par les temps qui courrent. Florence, traductrice fauchée sous-loue à un émigré parlant la même langue étrangère qu'elle le dessous de sa table de travail. Dragomir, cordonnier, y sera bientôt rejoint par Gritzka, son cousin musicien au grand dam de Raymonde amie de Florence et de Marc son éditeur. Heureusement chez Roland Topor tout finit toujours par s'arranger. 

 

18h Opéra panique d'Alejandro Jodorowsky par la Compagnie Continents Comédiens (Saint Léger du Bourg Denis, 76), mise en scène de Dominique Vollot. 1h

Théâtre de l'absurde et de la folie Dans ce spectacle, rythmé soit par le passage de la lumière à l'obscurité soit par la musique, on voit ainsi défiler des pessimistes, des prisonnières, des optimistes, des individus non-identifiés, une suicidaire meurtrière et d'autres encore, comme une série de flashs suggestifs sur la vie de tous les jours, critique radicale de tous les stéréotypes, de toutes les rigidités du monde et de la réalité. Parfois une brèche, toujours des questions existentielles, on sourit, on s’étonne, on s’interroge, on suspend son jugement…...

 

19h Concert - Traverse - Gratuit - Groupe originaire de Normandie, TRAVERSE puise son inspiration dans les racines pop-rock pour proposer des chansons françaises originales.

TRAVERSE présente un univers aux textes forts de sens, d’authenticité et empreint d’actualité. De riffs accrocheurs aux mélodies efficaces, TRAVERSE livre un set allant de la ballade au rock énergique.

 

20h30 Trois courtes de pièces de Labiche et Feydeau par la Compagnie De l'autre côté du miroir (Cormeilles en Parisis, 95), mise en scène de Françoise Schaefer. 80 minutes.

Genre : Comédie Vaudeville. "Par la fenêtre" de Georges Feydeau. Comment se débarrasser d'une voisine encombrante et vengeresse. " Le petit ménage" de Georges Feydeau. Connaissez vous bien les gros matous ? "La fille bien gardée" d'Eugène Labiche. En sortant la baronne dit à Marie et à Saint Germain : "Je vous confie ma petite Berthe. Surtout ne la laissez pas pleurer." Il leur faut bien obéir, n'est-ce pas....

 

 

Dimanche 19 novembre 2017

14h Fariboles dingues d'Alain Flahaut par la Compagnie Les Gourm'en disent (Maromme, 76). Mise en scène Alain Flahaut. 65 minutes. Comédie absurde. Fariboles, c'est la transposition de l'insipidité virtuelle des réseaux sociaux dans la vie réelle. "Elle" aimerait le rencontrer. "Lui" est prêt à faire sa connaissance. Et il y a "On" une personne, une entité une connexion qui va s'installer dans ce drôle de ménage. Ce trio improbable va vivre, au quotidien, des péripéties insipides, comme celles qu'on connaît dans un contexte beaucoup plus virtuel... Mais là c'est dans la vraie vie.

 

15h30 Marcel Duchamp soigneur de gravité de Gabrielle Colace Scarabino par le Théâtre de l'Impossible (Le Havre, 76). Mise en scène de Jean-Baptiste Lemarchand.1H

Comédie et découverte de Marcel Duchamp. Nous sommes en 1917, Marcel Duchamp vit aux Etats Unis et s’éloigne de la peinture qu’il pratique depuis 1908. Fréquentant la sphère artistique, dada (Man Ray, Arthur Cravan, Alfred Stieglitz et Francis Picabia) Il va bousculer le monde de l’art moderne et ouvrir la porte de l’art contemporain. Considéré par la critique et les historiens de l’art comme l’un des artistes le plus important de son époque, André Breton dira de lui qu’il est l’esprit le plus intelligent du XXè siècle. C'est drôle, léger et instructif.

 

Info pratiques :Tarifs : 6 euros (plein tarif) ou 4 euros (tarif réduit) par spectaclePass festival ouvrant droit à l'ensemble des spectacles : 25 € (plein tarif) et 20 € (tarif réduit)Informations : 02.35.60.29.99 ou par mail : theatredenhautrouen@gmail.com