Sylvain Barbaray

La bio

Dire que la musique et Sylvain Barbaray ne font qu'un, est un doux euphémisme, en effet le jeune(né en 89) normand à depuis sa plus tendre enfance, baigné dans le son, plus particulièrement le rock 70's écouté par son père, et dès ses 7 ans il se met à la guitare pour ne plus jamais l'abandonner. Mais le réduire simplement à sa guitare serait passer à coté de bien des aspects de son talent, car c'est à la fois un véritable multi-instrumentiste, un compositeur hors-pair et un brin de voix qui mérite le détour... Après avoir eu la certitude vers quatorze ans que l'école traditionnelle n'était pas pour lui, et avec l'accord et le soutient de sa famille, le voila qui s’investit dans la vie associative et musicale normande, en proposant des éveils musicaux, jouant pour des publics en difficulté....

 

C'est à 18 ans qu'il se décide pour une aventure musicale collective, porté par ses influences allant de Led Zeplin à AC/DC en passant par les Pink Floyds, le voila guitariste et chanteur du groupe fécampois The Dots, du rock brut et beaucoup de scènes jusqu'à la séparation en 2011.

Sans perdre de temps et parce que l'envie de jouer est trop grande il devient guitariste de Gangs from New Dehli, un groupe de rock-noise, entre hardcore et sensibilité à fleur de peau...le groupe sera lui aussi excellent sur scène comme sur disque, simplement Sylvain à un besoin vital de liberté, d'exprimer vraiment ses émotions, de se mettre à nu artistiquement, aussi en 2015 il décide de se lancer en solo, avec pour compagnon de toujours...sa guitare, bien sur. Et la on oublie les genres, les cases, on découvre un artiste vraiment authentique et touchant, jouant avec les émotions comme avec ses cordes.

Un jeune homme hypersensible et dont la gentillesse et le sens du partage se ressentent à chaque note, on vit avec lui, ses plus grandes douleurs comme ses petits bonheurs.

 

En parlant de bonheur, il en est un qui n'est pas feint c'est celui de la découverte à tête reposée de son album sorti en 2016 "The middle of the shore", fait de compositions qui lui ressemble, loin des clichés et des préfabriqués actuels, on y découvre un véritable poète, chercheur de l’âme qui à coup sur fera une bien belle carrière, vu le talent et le personnage.

J'allais presque oublier que pendant tout ce temps Sylvain n'a eu de cesse de faire profiter d'autres artistes de ses talents, au sein de divers associations de musiques actuelles. (La Murmure Webzine des Groupes de Normandie, La Sonothèque...) Passant de régisseur à la composition, et l'enregistrement avec bonheur, accumulant expériences, conseils et rencontres enrichissantes, qui le pousseront certainement vers de nouveaux univers.

La rencontre

Avant de se voir pour l’interview et la petite live session, nous ne nous connaissions que par les réseaux sociaux. J'ai donc pu dès son arrivée à la maison, avoir la confirmation de son extrême simplicité. Nous avons échangés autour d'un café en compagnie d'Isabelle Fleury des Troubadours à la Rue et le Fée Sonore, qui lui donne un grand coup de main pour la communication et l'administratif, et qui par ailleurs est aussi vrai et sympathique, formant à eux deux un duo des plus agréables. A bien des moments je me suis reconnu dans les doutes, la sensibilité, les envies et le caractère de Sylvain, et la conversation allait bon train. Le seul soucis lorsque vous rencontrez, non pas simplement des artistes, mais des gens intéressants, c'est que le temps passe trop vite.Et quelle belle leçon d'humanité que cette rencontre avec quelqu'un qui fait de la musique pour l'humain justement, et dont la curiosité et le partage sont les moteurs. Au bout de deux heures nous n'avions pu évoquer tout ce que nous souhaitions, mais il était déjà l'heure de passer à la Live Session de deux morceaux.

session, qui inaugurait de mon coté un nouvel appareil photo (donc je vous pris de m'excuser pour la qualité d'image un chouia moins bonne que sur la précédente, il me faut apprivoiser la bête); mais plutôt qu'un long discours je vous laisse découvrir la vidéo dans le bas de cette page.

Les projets

Au vu du parcours et du talent du bonhomme on en oublierait presque qu'il est tout jeune, et à le plus grand de sa carrière à venir. Aussi les projets sont nombreux, notamment l'envie d'un spectacle mêlant sa musique à de la danse et des arts visuels, pour exprimer au mieux ses émotions et sa vision artistique.

Un autre projet lui aussi bien avancé, devrait voir le jour en 2017, il s'agit d'un album plus électrique, qu'il à entièrement écris et composé, et qui lui permettra de renouer avec l'expérience collective de la scène. Sans oublier ni ses concerts plus intimistes en solo, ni le monde associatif ancré en lui également.

nous vous tiendrons bien sur informé de l'avancée des divers projets évoqués sur cette page.

Sylvain Barbaray sur le net



Les prochains concerts

  • 18 février 2017  à l'Emporium Galorium Rouen
  • 10 mars 2017 au Mc Daid's Le havre
  • 28 avril 2017 au Badaboum mini festival Le Havre