Jeff Lescene: La passion avant tout!

La rencontre

A force de voir ses magnifiques clichés pleins de vie, mettant en valeur les artistes locaux comme internationaux, je souhaitait vivement rencontrer Jeff Lescene, pour discuter de ses passions pour la photo donc, mais aussi pour la musique. Rendez-vous fut prit pour le 09 novembre 2017 à la maison, en fin de mâtiné. 

Le soucis est que si tu met deux passionnés, sincères et bavards à discuter, et bien le temps passe vite, très vite, et d'un entretien qui devait durer une heure, nous nous sommes retrouvez à échanger plus de trois heures.

Bien sur nous avons évoqué son parcours, mais aussi nos visions de l'art, de la musique, nous avons parlé de nos expériences diverses, nos parcours de vie...

Je n'ai pu résister également à demander quelques conseils techniques sur les photos de live, donnés bien volontiers et avec franchise par Jeff. Vous l'aurez compris ce fut au delà de l'artiste, une véritable et belle rencontre humaine, avec un homme franc du collier et intègre, ce qui n'est pas si fréquent.

ndlr:

Au moment d'écrire cet article, une magnifique exposition à la Traverse, présente ses 30 années de clichés, de rencontres et de découvertes, un immanquable visible les soirs de concerts, jusqu'au 10 décembre 2017.

Si vous avez un lieu et souhaitez mettre en valeur son travail ou simplement la musique, n'hésitez pas, de la même manière si vous avez un groupe, l'envie d'images vraiment différentes, notre Jeff national se fera un plaisir de travailler avec vous, adaptant ses tarifs en fonction de vos budgets, des motivations... 


La bio

L'histoire de Jeff Lescene, c'est l'histoire d'un homme entier et passionné, pas forcément fait pour le coté standardisé de l'école, il la quitta assez jeune, mais qui toujours se donna à fond pour ses passions et engagements.

tout commença à l'heure des radios libres, en 1982 à 17 ans. Jeff se mit à animer une émission sur le Hard Rock sur Radio Solaris à Yvetot. Ce qui lui permit de rencontrer des groupes, les découvrir en répétitions ou sur scène, et déjà l'appareil photo n'était pas loin, celui du papa, argentique bien sur, l'accompagnait systématiquement, et les Jeff fit ses premiers clichés. 

Il créa ensuite avec des amis, une association au concept vraiment novateur, accompagnant en car depuis Yvetot les gens souhaitant se rendre à de concerts sur Rouen, Paris ou ailleurs. Profitant de ces voyages pour rencontrer des tourneurs et les tenanciers des lieux, il obtenu son premier pass photo en 1987. A l'époque on le retrouve souvent à la Loco à Paris notamment mais aussi à l'Exo 7 et dans pleins d'autre salles. 

On le retrouve pour une première exposition à la Maison des Jeunes d'Yvetot, lui-même en fut le premier étonné,  mais ce ne fut que le début... 

S'en suit un départ dans l'Allier à Montluçon et Vichy, pour une vie toujours faite de passions, d'alternatives et d'amitiés. Son implication dans la vie locale, le tissu associatif et les projets collectifs furent constants et tout ce qu'il entreprit là-bas fut fait encore une fois avec une grande sincérité. Mais sans forcément rapporter de quoi vivre. C'est donc pour cela qu'il fit le choix systématique de travailler en tant qu'animateur, ou éducateur, ce qui lui permettait à la fois de faire ce qu'il aimait, mais aussi de faire de choses constructives pour les autres. Car ce que l'on remarque à travers ses photos est aussi l'histoire de sa vie: Mettre en lumière ses coups de cœur, partager ses compétences, être au service de ce qu'il croit juste. 

L'expérience de l'Allier se termina lorsque la structure qui l'employait changea complètement de politique et cassa tout le travail social fait.

 Retour en Normandie, avec toujours pleins de photos, mais aussi ce travail en Maisons de Quartiers etc... 

Nous arrivons au début des années 2000, et la gros coup dur dans la pratique de notre ami, son appareil HS, et pas de budget pour racheter un matériel qui est forcément très couteux. Il se passa trois années sans photos, mais non sans vie, avec de très beaux projets collectifs mais aussi une vie de famille qui se remplie.... 

Après cet intermède tout s'accélère, plus d'expos, encore plus de concerts... 

Finalement en 2012, il obtient le saint Graal, sa carte pro, et depuis ce moment une autre très belle nouvelle, une collaboration étroite avec La Traverse à Cléon, qui composée d'une équipe de passionnés aussi ouverts et motivés que lui, comprend l'intérêt commun à ce qu'il suive la quasi totalité des concerts y ayant lieu. La programmation est d'un grand éclectisme, et il peut continuer à progresser et mettre en valeur des talents de plus en plus variés, que ce soit les artistes locaux, mais aussi des stars internationales, et ce plus seulement dans le Rock. sa manière e faire les choses sincèrement, lui permet de proposer des clichés uniques, mais fait aussi qu'il est toujours dur de vivre de son art, et encore aujourd'hui, la photo ne peut subvenir aux besoins de la famille, du coup il continu les jobs à coté. Le niveau de ses photos lui permet par contre d'etre sollicité par de plus en plus d'artistes, qui comprennent vite l'interet d'avoir des clichés pleins de vie, de couleurs, et les mettant vraiment en valeur. Un vent de fraicheur souffle sur la photo de scène, et ce n'est que le début.... 



Jeff Lescene sur la toile