· 

Quelques infos importantes à retenir

Les infos à retenir  de ces derniers jours :

Voici notre point actu avec des infos qui nous paraissent importantes : À Saint-André-sur-Cailly le désherbage se fait maintenant à l’eau bouillante ! Un cordonnier en camion à Bapeaume-lès-Rouen. Les lieux de cultures étant toujours fermés, le Frac s'organise et propose une expo virtuelle . Le préfet serre les vis après l'incident industriel chez Multisol. Effet de serre toi-même propose son plan d'action PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial).

À Saint-André-sur-Cailly le désherbage se fait maintenant à l’eau bouillante !

Si nous aimons les "herbes folles", il est certain que parfois les communes doivent malgré tout désherber (notamment les cimetières), mais si cela peut se faire de manière écologique dans le respect de l'environnement c'est évidement bien mieux, et c'est ce que tente la commune de Saint-André-sur-Cailly avec de l'eau chauffée à 120 degrés ! Et oui pas besoin de produits chimiques, alors pour le moment le test a été fait sur le cimetière, et le résultat est des plus concluant, le choque thermique éliminant les "mauvaises herbes" instantanément jusqu'aux racines. L'entreprise JEVG de la Vieux-Rue explique qu'il ne suffit en plus de quatre passages par ans pour maintenir un site propre. Économique et écologique, voila un procédé qui à sans doute de l'avenir !

Un cordonnier en camion à Bapeaume-lès-Rouen

C'est une histoire originale et un artisan motivé que nous avons découvert sur le site du Parisien. Sa boutique étant située dans un centre commercial, David Paris a dû fermer en urgence suite aux mesures sanitaires, mais comme le jeune homme a de la ressource et de la suite dans les idées, il a dès le lendemain acheté un véhicule qu’il a équipé et s'est installé le parking !

 

Une bien belle idée d'autant que David Paris fait dans le multi-services comme il l'explique au Parisien :

"Je suis dans le multiservice avec de la cordonnerie, la copie de clés, le remplacement des piles dans les télécommandes, de la couture sur cuir et autres petits travaux".  Le souci est qu'il ne bénéficie d'aucune aide car son commerce à ouvert en 2020, du coup, une seule solution, la débrouille, alors sur le conseil d'un ami, il achète une remorque, un investissement conséquent, mais qu'il le sait, ne sera pas perdu,  car il pourra la revendre, et surtout, il peut continuer à travailler dans un domaine indispensable à tous les citoyens.

 

Évidemment il a perdu quelques clients déboussolés par ce changement, mais nul doute que le bouche à oreille va produire son effet, car nous avons pu contacter un client par les réseaux sociaux, et il nous vante la gentillesse, le sens du service et le sérieux de ce professionnel ouvert du lundi au samedi de 09h à 17h sur le parking du Leclerc de Bapeaume-lès-Rouen.

Les lieux de cultures étant toujours fermés, le Frac s'organise et propose une expo virtuelle

Pour la culture, la crise sanitaire n'en finit plus, alors forcément il faut s'adapter et c'est ce qu'à fait le Frac. en effet le Fonds régional d'art contemporain de Normandie Rouen propose une visite virtuelle  de son exposition "Deux scénarios pour Une collection".

 

Voila ce qu'en dit Véronique Souben la directrice du Frac Normandie Rouen à 76actu :

"L'exposition se présente en deux temps : Scénario 1 : corps, couleurs, matières », jusqu’au 9 mai, et « Scénario 2 : plan, image, séquence », du 10 mai au 15 août. « Alors que le premier donne à voir, de manière sensible, différentes manières de représenter, mettre en scène le corps, la nature et la matière, le deuxième d’apparence plus conceptuelle, est guidé par la question du dispositif et agit comme un envers du décor.  Pensée selon deux abords spécifiques, l’exposition déploie ainsi près de 150 œuvres produites par 62 artistes.

Parmi les œuvres exposées, beaucoup relèvent des grands axes qui orientent aujourd’hui la collection tels que l’environnement au travers de l’espace construit, du territoire, de la nature ; le corps dans sa dimension esthétique, sociale, politique mais aussi médiatique et performative, ou le récit dans des formes disruptives liées aux livres, à l’écriture, à l’image, à l’installation."

 

Une bonne nouvelle que de pouvoir profiter de cette exposition gratuitement en ligne, d'autant que c'est une entreprise locale qui a fait cette virtualisation puisqu'il s'agit d'Octopus 3D.

Alors ne tardez pas, et faites un tour par ici pour en profiter.

Le préfet serre les vis après l'incident industriel chez Multisol

Alors que les incidents industriels s'accumulent sur la région, le préfet a enfin décidé de réagir, du moins pour celui de Multisol survenu en début d'année sur Sotteville-lès-Rouen, et a prit un arrêté obligeant l'entreprise à mettre à niveau ses équipements de sécurité, ceci après avait déjà mis en demeure l’usine et saisi le procureur de la République, le 12 janvier 2021.

 

Pour rappel, dans un premier temps la préfecture avait mis sur le compte "du chauffage au bois et des chaudières qui sont fortement sollicitées en ce moment au regard des températures basses" de très fortes odeurs ressenties début janvier sur la Métropole rouennaise. avant de se raviser suite au signalement des syndicats et à une visite de contrôle effectuée par la Dreal.  Cette visite a permis de " confirmé qu’un incident était survenu le 31 décembre 2020, à la suite du maintien de la recirculation de produits dans la cuve de l’unité VI n° 2, après arrêt de l’usine. Ce maintien de la recirculation avait causé une élévation anormale de la température dans cette cuve.

Ce dépassement de température n’avait pas entraîné d’alarme directe, ni la mise en œuvre rapide d’action corrective de la part de l’exploitant permettant de maintenir des conditions normales d’exploitation" souligne la préfecture. 

 

Une réactivité et fermeté de la préfecture que nous espérons maintenant plus fréquente, pour éviter un nouveau drame Lubrisol !

Retrouvez les analyses et recommandations de l'association Effet de serre toi-même sur le sujet par ici : http://www.effetdeserretoimeme.fr/pollution-aux-particules-fines-et-odeurs-industrielles-multisol/

Effet de serre toi-même propose son plan d'action PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial)

Plutôt qu'un long discours nous vous proposons l'article issu du site de l'association sur le sujet et un PDF pour découvrir le plan en détail :

 

La loi transition énergétique pour la croissance verte a instauré un outil de planification, le PCAET :

C’est un plan qui fixe des objectifs de diminution des gaz à effet de serre, des polluants atmosphériques et des consommations énergétiques.

 

Le choix d’Effet de Serre toi Même, qui découle de cette analyse de la situation, a donc été de produire son propre PCAET alternatif qui nous semble être la base minimum pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de Gaz à effet de serre afin de maintenir l’élévation des températures sous la barre des 2 degrés Celsius à la fin du siècle.

 

Vous le trouverez ici l’ensemble du texte :


Écrire commentaire

Commentaires: 0

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation.   Vers le site de TST Radio

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


Les infos importantes :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Ils nous soutiennent et on les aime :

Des associations, entreprises locales, artistes qui nous soutiennent soit par des liens et de la promotion, soit en participant à notre cagnotte en ligne annuelle qui permet au projet de rester en vie. (Cliquez sur les images pour aller sur les sites ou pages de nos amis)


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.