· 

Ce qu'il fallait retenir en Seine-Maritime ces derniers jours

Premier "Ce qu'il fallait retenir en Seine-Maritime..." de 2021, et au programme le plan hivernal qui passe au niveau "temps froid", plusieurs épisodes de pollution aquatique signalés fin décembre, la vaccination covid-19 qui arrive sur le département, les collégiens et lycéens qui se sont mobilisés pour les plus démunis, la culture qui reste au point mort alors que les commerces peuvent ouvrir tous les dimanches, de nouvelles odeurs suspectes sur la métropole rouennaise et le Brexit.

Le niveau "temps froid" du plan hivernal déclenché le 4 janvier par la préfecture de la Seine-Maritime.

Les températures réelles et ressenties sont en forte baisse ces jours-ci, ce qui a évidement pour conséquence de rendre encore plus compliquées voir très dangereuses les conditions de vie des sans-abris. De ce fait la préfecture à déclenché le niveau "temps froid" du plan hivernal, pour permettre d'augmenter les possibilités d'accueil et d’hébergement sur le département. Ces places sont principalement situées dans des associations ou des gymnases, mais le plan permet également de réquisitionner des places en hôtel notamment sur Rouen, Le Havre, Dieppe, Elbeuf et Fécamp. Nous ne pouvons qu'encourager cette mesure, mais il est aussi de notre devoir de rappeler qu'en France il y a bien plus de logements inoccupés que de personnes vivant dans la rue, et que la Seine-Maritime ne fait pas exception, il est aussi important de rappeler que ces personnes, si elles sont plus en danger en hiver, vivent en grande précarité toute l'année, aussi il convient de les aider et les soutenir au quotidien, et ce d'autant plus en cette période Covid-19 faite de couvres-feu et confinements qui les rends encore plus invisibles aux yeux de la population..... 

Plusieurs épisodes de pollution aquatique ont été signalés ces derniers temps

Tout d'abord ce fut la rivière du Commerce entre Port-Jérôme et Lillebonne qui a été touchée les 18 et 19 décembre 2020. Riverains et  entreprises ont alerté les pompiers après avoir observé des irisations multicolores sur plus d'un kilomètre. Il aura fallu l'intervention de quinze pompiers, dont une équipe spécialisée dans les risques chimiques et plusieurs barrages pour contenir le phénomène. Les raisons de cette pollution : Un dysfonctionnement d'un poste de relèvement des eaux usées, le réseau a débordé et des rejets se sont retrouvés dans la rivière.

 

Dès le lendemain un autre phénomène de pollution aquatique a été constaté dans un ruisseau sur la commune de Bolbec. Cette fois-ci  c'est une nappe de couleur rouge qui a été vue et les riverains ont été importunés par une forte odeur d’hydrocarbure. La encore une dizaine de pompiers sont rapidement arrivés sur place pour stopper la pollution. Il s'agissait cette fois-ci d'un rejet de fioul  à priori "accidentel".

La vaccination contre le Covid-19 arrive à petits pas sur la Seine-Maritime

Vous avez forcément entendu parler de la campagne de vaccination qui débute ces temps-ci en France et partout dans le monde contre le Covid-19, nous ne reviendrons pas ici sur les différents types de vaccins, ou sur leur efficacité ( même si nous pouvons noter quelques "soucis" sur certains d'entre eux notamment aux États-Unis), nous vous présentons simplement le plan mis en place et les populations concernées :

 

Tout d'abord les séniors et personnels les plus âgés des EHPAD, pourront se faire vacciner sur la base du volontariat à partir de la semaine prochaine. Il est important de rappeler que chaque personne pourra bénéficier d'une consultation de réflexion auprès d'un médecin, qui répondra aux divers questions et devra recueillir le consentement du citoyen

 

Fin janvier débutera la deuxième phase de ce plan, avec la possibilité pour les plus de 75 ans ne vivant pas en EHPAD de profiter du vaccin. Un certain nombre de professionnels de plus de 50 ans sera également concerné, tel que les pompiers, le reste des personnels des établissements de vie des seniors  et les aides à domicile.

 

Et enfin à partir du printemps le reste de la population pourra toujours sur la base du volontariat, profiter de la vaccination.

Calendrier donné avec les chiffres pour l'ensemble de la France ( En Normandie pour fin janvier il est prévu environ 50 000 vaccinations)

Nos collégiens et lycéens se sont mobilisés pour les plus démunis

©ADMR 76 image d'une précédente collecte
©ADMR 76 image d'une précédente collecte

La Fédération ADMR 76, réseau associatif d’aide à domicile, a pour la quatrième année consécutive proposé en partenariat avec plusieurs établissements scolaires de Seine-Maritime, l'opération "Sakado". Le principe est simple et parfaitement expliqué dans les colonnes de 76actu par Cynthia Buzon, référente de secteur ADMR : "L’objectif est d’aider les sans-abri. Nous récoltons les sacs à dos pour les redistribuer à des associations d’aide humanitaire, comme la Croix-Rouge ou l’Autobus, qui font des maraudes" " Nous avons quatre kits : un kit chaleur pour tout ce qui est chaussettes, pulls, bonnets, le kit culture et communication où on peut mettre des livres, papiers à lettres, carnets de notes et des stylos et le kit festif où on retrouve du chocolat, des conserves de qualité, des boissons, des gourmandises… Et cette année, on a rajouté le kit hygiène et Covid avec des brosses à dents, du dentifrice, des masques, du gel et des lingettes". Cette année ce sont plus de 300 sacs à dos qui ont été distribués, un grand bravo donc à l'association et aux jeunes qui fait le maximum en cette année compliquée.

La culture reste au point mort mais les commerces sont autorisés à ouvrir les dimanches de janvier....

Une mauvaise nouvelle à laquelle il fallait s'attendre, il n'y aura pas dans l’immédiat de réouverture des musées, théâtres, cinémas et salles de concerts, alors même que ce sont des lieux ou il est bien plus facile que dans les commerces de réguler la quantité de visiteurs et donc de minimiser les risques, tout simplement en fonctionnant sur un système de réservations par exemple....

Très dur pour toutes les personnes travaillant dans ces secteurs, mais aussi pour l’ensemble de la population car peut-on parler de vie ou seulement de survie lorsqu'il n'y a pas de culture ?

 

Dans le même temps les commerces ont été autorisés à rester ouverts tous les dimanches de janvier pour rattraper la période de fermeture qui fut très compliquée pour eux aussi.

Encore des odeurs suspectes sur la métropole rouennaise... et des explications qui peinent à convaincre

De très nombreux signalements d'odeurs étranges ont été faits les 1er et 2 janvier sur le site Atmo Normandie, pour beaucoup Lubrizol est encore dans les esprits et l'association rapidement faite, mais Atmo précise à Paris-Normandie  qu'il s'agirait de la "conjonction des conditions météorologiques actuelles : inversion thermique, plafond très bas, et aucun vent avec le fonctionnement intensif des chaudières en raison du froid et particulièrement l'utilisation des feux de cheminées " . La préfecture a d'ailleurs conseillé
"de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération (la situation lors d’un épisode de pollution ne justifie pas des mesures de confinement) et de ne pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires : fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur ... "

Mais ces explications sur les causes des odeurs ne satisfont pas la grande majorité des habitants, car est ce n'est pas forcément idiot, pourquoi il s'agit d'un phénomène qui n'a pas été constaté les autres années ?  Dès que nous en saurons plus et dans le cas d'un problème sur l'une des nombreuses usines du secteur nous reviendrons bien évidement sur le sujet, pour l'heure il faut tout de même constaté qu'un de nos lanceur d’alerte s'est rendu sur le secteur de Lubrizol rive-gauche et n'a rien constaté.

Concernant le Brexit...

©wikimedia.org
©wikimedia.org

Il est encore trop tôt pour faire un point complet sur l'impact du Brexit en Seine-Maritime,  nous pouvons simplement rappeler qu'un accord a été trouvé in-extremis sur la pêche, mais il s'agit d'un accord à minima qui engendrera d'ici 2026 une perte de 8 à 10 % pour le secteur au niveau français et jusqu'à 25% au niveau européen. Concernant les voyages, les douanes sont rétablies,  avec les restrictions d'usage que l'ont peut retrouver pour d'autres destinations, vous pouvez retrouvez toutes les infos complètes sur le sujet ici : https://www.douane.gouv.fr/dossier/le-brexit-cest-le-1er-janvier-2021-soyez-prets


Écrire commentaire

Commentaires: 0

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation.   Vers le site de TST Radio

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


A la Une sur le site   :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Ils nous soutiennent et on les aime :

Des associations, entreprises locales, artistes qui nous soutiennent soit par des liens et de la promotion, soit en participant à notre cagnotte en ligne annuelle qui permet au projet de rester en vie. (Cliquez sur les images pour aller sur les sites ou pages de nos amis)


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.