· 

Les infos importantes de la fin Novembre

Plusieurs infos importantes de ces derniers jours sont à retenir, et comme toujours nous vous les proposons sur une seule page et sous forme parfois de petits articles, parfois de revue de presse. Au programme cette fois-ci : Les citoyens mobilisés contre la loi de sécurité Globale, tout savoir du déconfinement progressif, le point complet sur le grand chantier de raccordement du parc éolien en mer autour de Fécamp, des boites de Noël solidaires pour les plus précaires sur Le Havre et la métropole rouennaise et pour finir l’autorisation de la chasse pour régulation remise en question en justice par des associations.

Les citoyens mobilisés contre la loi de Sécurité Globale

Le samedi 28 novembre était partout en France une journée de mobilisation citoyenne contre la loi de Sécurité Globale. Le plus gros cortège était sur Paris, mais Rouen n'était pas en reste avec entre 1000 et 1500 personnes, il est à noté que si les manifestants étaient pacifistes et que la grande majorité de l'après-midi s'est passée dans le calme, des gazages ont eu lieu en fin de journée engendrant quelques tensions... Mais le fait le plus important pour nous était l'unité et la diversité des manifestants, puisque se sont mêlés citoyens parfois en famille, gilets jaunes, syndicats, mouvements politiques etc... ( Les photos que nous vous proposons sont du média citoyen l'OCN, que vous retrouvez sur Facebook : https://www.facebook.com/OeildeCitoyens)

 

Pour mieux comprendre le pourquoi du refus de cette lois par de nombreux citoyens, nous vous proposons un rappel des principaux articles, dont le 24, qui est l'objet des plus vives tensions ( au moment de mettre en ligne cet article et suite à la grogne populaire l’exécutif à décidé de réécrire cet article, nous vous tiendrons informé au moment venu). NDLR : Ici nous vous présentons les articles controversés, mais d'autres font plus consensus, comme une plus grande indépendance des polices municipales,ou encore la réduction des sous-traitances en cascade dans le domaine de la sécurité, si vous souhaitez consulter tous les articles de cette loi, c'est par la : www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3452_proposition-loi

 

Interdiction de filmer ou photographier des interventions sans flouter les images :

Article 24

I. – Le paragraphe 3 du chapitre IV de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est complété par un article 35 quinquies ainsi rédigé :

« Art. 35 quinquies. – Est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, dans le but qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, l’image du visage ou tout autre élément d’identification d’un fonctionnaire de la police nationale ou d’un militaire de la gendarmerie nationale lorsqu’il agit dans le cadre d’une opération de police. »

II. – L’article 35 quinquies de la loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse ne font pas obstacle à la communication, aux autorités administratives et judiciaires compétentes, dans le cadre des procédures qu’elles diligentent, d’images et éléments d’identification d’un fonctionnaire de la police nationale ou d’un militaire de la gendarmerie nationale.

 

Autorisation de porter une arme hors service :

Article 25

Après l’article L. 315‑2 du code de la sécurité intérieure, il est inséré un article L. 315–3 ainsi rédigé :

« Art. L. 3153. – Le fait qu’un fonctionnaire de la police nationale ou un militaire de la gendarmerie nationale porte son arme hors service, dans des conditions définies par arrêté du ministre de l’intérieur, ne peut lui être opposé lors de l’accès à un établissement recevant du public. »

 

De nouvelles taxes :

Article 32

I. – La charge pour l’État résultant de la présente loi est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

II. – La charge pour les collectivités territoriales est compensée à due concurrence par la majoration de la dotation globale de fonctionnement, et corrélativement pour l’État, par la création d’une taxe additionnelle à la contribution mentionnée à l’article 1613 ter du code général des impôts.

 

Tout savoir du déconfinement progressif

Vous le savez, le confinement entame un allègement depuis le 28 novembre et pour ne pas se perdre dans ce qui est autorisé ou non et tout ce qui change, le journal L'Elbeuvien à proposé un récapitulatif très complet  que nous vous proposons :

 

𝗦𝗔𝗠𝗘𝗗𝗜 𝟮𝟴 𝗡𝗢𝗩𝗘𝗠𝗕𝗥𝗘
• Ouverture de tous les commerces, bibliothèques et services à domicile jusqu'à 21h avec un protocole sanitaire strict.
• L'attestation de sortie reste obligatoire.
• Promenades et activités physiques possibles dans un rayon de 20km et pour 3h.
• Activités extra-scolaires et en plein air autorisées.
• Lieux de culte ouverts jusqu'à 30 personnes.
𝟭𝟱 𝗗𝗘́𝗖𝗘𝗠𝗕𝗥𝗘 (𝗦𝗜 𝗟𝗔 𝗦𝗜𝗧𝗨𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗦𝗔𝗡𝗜𝗧𝗔𝗜𝗥𝗘 𝗟𝗘 𝗣𝗘𝗥𝗠𝗘𝗧*)
• Fin du confinement.
• Couvre-feu sur tout le territoire de 21h à 7h, sauf les 24 et 31 décembre (les rassemblements sur la voie publique restent interdits).
• Ouverture des cinémas, théâtres et musées avec un protocole sanitaire strict.
𝟮𝟬 𝗝𝗔𝗡𝗩𝗜𝗘𝗥 (𝗦𝗜 𝗟𝗔 𝗦𝗜𝗧𝗨𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗦𝗔𝗡𝗜𝗧𝗔𝗜𝗥𝗘 𝗟𝗘 𝗣𝗘𝗥𝗠𝗘𝗧*)
• Ouverture des salles de sport et restaurants.
• Fin du couvre-feu.
• Reprise des cours à 100% en présentiel dans les lycées puis les universités (deux semaines plus tard).
𝗜𝗡𝗙𝗢𝗦 𝗦𝗨𝗣𝗣𝗟𝗘́𝗠𝗘𝗡𝗧𝗔𝗜𝗥𝗘𝗦
• Les premiers vaccins seront disponibles (sous réserve des résultats des essais cliniques) fin décembre-début janvier. Elle ne sera pas obligatoire en France. Une deuxième version sera disponible au printemps.
• Les stations de ski ne rouvrirons pas avant janvier.
• Tous les établissements qui seront fermés administrativement se verront verser quelque soit leur taille 20% de leur chiffre d'affaires de l'année 2019 si cette option est préférable aux 10.000 euros du fonds de solidarité.
*𝘚𝘪 𝘭𝘦 𝘯𝘰𝘮𝘣𝘳𝘦 𝘥𝘦 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘢𝘮𝘪𝘯𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯𝘴 𝘥𝘦𝘮𝘦𝘶𝘳𝘦 𝘦𝘯 𝘥𝘦𝘴𝘴𝘰𝘶𝘴 𝘥𝘦 5000 𝘤𝘢𝘴 𝘱𝘢𝘳 𝘫𝘰𝘶𝘳 𝘦𝘵 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘦 𝘯𝘰𝘮𝘣𝘳𝘦 𝘥𝘦 𝘱𝘦𝘳𝘴𝘰𝘯𝘯𝘦𝘴 𝘦𝘯 𝘳𝘦́𝘢𝘯𝘪𝘮𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘳𝘦𝘴𝘵𝘦 𝘤𝘰𝘮𝘱𝘳𝘪𝘴 𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 2500 𝘦𝘵 3000.
Retrouvez le journal sur son site : https://www.lelbeuvien.fr

Grand chantier de raccordement du parc éolien en mer autour de Fécamp : le point complet !

Que l'on soit pour ou contre, l'éolien en mer sera de plus en plus présent et un grand chantier est en cour aux abords de Fécamp, nous vous proposons l'article proposé par agglo-fecampcauxlittoral.fr qui fait un point complet sur le dossier :

 

Depuis le poste électrique qui sera positionné en mer, RTE construit une liaison double, sous-marine, puis souterraine d’une longueur totale de 50 km :

  • 18 km en mer jusqu’au point d’atterrage dans le port de Fécamp.

  • 32 km à terre jusqu’au poste de Sainneville-sur-Seine.

Travaux de raccordement à terre

Le chantier des liaisons électriques souterraines se poursuit ; le niveau d’avancement est de l’ordre de 30 %.
Le long de la RD 925, les travaux continuent de se déployer. A Fécamp, ils ont lieu actuellement Boulevard Albert 1er, et vont remonter ensuite en direction de la route d’Yport. La fin des travaux à Fécamp est prévu au printemps 2021.
Pour connaître les phases du chantier pour Fécamp intra-muros : https://www.agglo-fecampcauxlittoral.fr/wp-content/uploads/2020/10/Flyer_Travaux_Fecamp-002.pdf

RTE s’engage à :

  • remettre à neuf du Boulevard Albert 1er sur le front de mer.
  • mettre à disposition un service d’aide aux riverains pendant toute la durée des travaux sur la rue d’Yport (à débuter en janvier)
  • ne pas faire de travaux dans les rues de Fécamp pendant la saison estivale
  • proposer un contact joignable en permanence : rte-raccordement-parc-eolien-en-mer-de-fecamp@rte-france.com

Travaux de raccordement en mer

Jusqu’en décembre, des études sont menées, depuis la barge présente dans le port de Fécamp et en mer, sur les fonds marins en vue de l’installation des liaisons électriques sous-marines.
Le chantier de l’atterrage (c’est-à-dire le point d’arrivée des câbles électriques sous-marins dans le port de Fécamp) sera lancé au printemps 2021.

 

L’Agglo, interface des entreprises, pour faciliter l’accès à l’emploi sur les chantiers

25 000 heures d’insertion sont prévues sur le chantier de raccordement dans le cadre de clauses d’insertion présentes dans les appels d’offres. Le but est de favoriser l’embauche de personnes éloignées de l’emploi et de les pérenniser dans les postes.
Dans ce cadre, 4 800 heures ont déjà été réalisées par 18 personnes. 14 d’entre elles sont issues du territoire de l’Agglo. Elles ont été mises en relation avec les recruteurs de RTE par la chargée de mission insertion de l’Agglomération Fécamp Caux Littoral. Elle contribue également au recrutement pour les chantiers de construction des fondations gravitaires, de l’usine, des pales, de l’assemblage des nacelles et pour la base de maintenance.

 

Plusieurs réunions de préparation ont eu lieu dès 2019, en partenariat, entre les RH des entreprises menant les chantiers et la cellule insertion éolien, qui rassemble les territoires directement concernés par les travaux : l’Agglomération Fécamp Caux Littoral, Caux Seine Agglo et la Ville du Havre.

Des boites de Noël solidaires pour les plus précaires

Des  "box de Noël" pour les plus précaires, voila une belle initiative solidaire qui se développe notamment sur les grandes agglomérations comme Rouen et Le Havre. Le principe est simple : offrir dans une boite un ensemble comprenant un produit de loisir ( livre, jeu etc...) un produit de beauté ou de soin, un "truc chaud" et " un truc bon" ; le tout avec un petit mot qui réchauffera les cœurs.. Le tout est piloté par des associations, des artisans, des producteurs et commerçants solidaires ainsi que des citoyens responsables.

 

Qui contacter :

Sur Le Havre :

Le Producteur Local réceptionne à toute heure de la journée les boîtes confectionnées par les clients pour les transmettre au local du Secours Populaire.

 

Sur la Métropole rouennaise  :

1-Rouen Rive Gauche : L'association Saint-Vincent de Paule : 03 rue Forfait, 76100, Rouen (tous les vendredis de 14h à 17h et le samedi 21 novembre de 14h à 17h, d'autres dates suivrons)
2- Elbeuf : L'association Amicalement Vôtre : 51 Rue Augustin Henry Elbeuf
3- Clères : le Magasin Bambou Fleurs: 17 rue Pierre Mauger, 76690, Clères (le Mardi, Jeudi et Vendredi de 16h à 19h. Le Vendredi de 14h à 16h).
4- Notre-Dame-de-Bondeville : Remorques Franc: 50 route de Dieppe, 76960, Notre-Dame-de-Bondeville ( à partir du 1er décembre, du Mardi au Vendredi de 9h à 12h et de 14h30 à 18h. le Samedi de 9h à 12h et de 14h à 16h).
5- Cailly : Magasin Art & Nature : Route de l'abreuvoir 76690 Cailly (Mardi de 9h30-12h/15h-18h30 Jeudi et vendredi de 15h-18h30 Samedi de 9h30-12h30)
6- Neufchâtel-en-Bray : Centre social municipal l’ESCALL : Route de Londinières 76270 Neufchâtel-en-Bray 02 32 97 47 30 Sur RDV /Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.
7- Rouen Rive Droite : Maison de l'Amitié : 36 Rue des Augustins, 76000 Rouen (le mardi et jeudi de 16h à 19h).
8-Le Mesnil-Esnard : La Vie Claire : 117 Rue Hector Malot, 76240 Le Mesnil-Esnard (du lundi au samedi de 9h à 19h30).
9- Fontaine-le-Dun : La Passerelle Du Dun : 152 rue Guy de Maupassant 76740 Fontaine-le-Dun (Lundi mardi jeudi vendredi - 8h-19h mercredi et samedi 8h-12hoo)
10- Sotteville-lès-Rouen : Carrefour City Sotteville Les Rouen : 12 Rue Léon Blum, 76300 Sotteville-lès-Rouen, (du Lundi au Sam. de 07:00 à 21:00 le dimanche de 9 :00 à 13 :00).
Les détails :
Sur Le Havre : 

Pour composer sa petite box, les règles sont simples. Munissez-vous d’un carton, ou à défaut d’une boîte à chaussures afin d’y glisser un ou plusieurs objets, susceptibles de faire plaisir à votre destinataire au pied du sapin, le matin du 25 décembre (ou le 24 au soir, pour les moins patients).

Dans cette boîte, on peut glisser, comme expliqué par la compagnie des Improbables du Havre : un loisir (un jouet, livre ou même une console de jeu si vous êtes une âme généreuse), un truc chaud, un produit de beauté, et « un truc bon » comme une friandise ; le tout accompagné d’un petit mot.

 

Sur Rouen :

1- déposez dans une boîte à chaussure ou une autre boite à couvercle:
- un truc chaud, exemple: écharpe, bonnet, gants...(uniquement en très bon état et propre)
- un truc bon, exemple: chocolat, miel... (Attention aux dates de péremption)
- un loisir, exemple : un petit livre, un jeu de carte, un jouet ... (pas abîmé ni pièce manquante)
- un produit de beauté ou d’hygiène, exemple : une crème pour les mains, une mousse à raser, un petit gel douche, un vernis à ongles, un gel hydroalcoolique ... (uniquement neuf, non utilisé, non périmé)
- un mot doux ou un dessin
2- Emballez cette boite avec du papier cadeau de façon à ce que le point de collecte puisse ouvrir et refermer la boîte pendant le contrôle (Emballez d’abord la boîte et en 2nd le couvercle puis Fermez la boîte avec du ruban, ficelle ou élastique et PAS DE SCOTCH)
3- Précisez sur la boite si c'est un cadeau pour homme/taille, femme/taille, fille ou garçon avec l'âge.
4- Déposez-le à un des points de collecte (la totalité des points de collecte figurent sur la liste ci-dessous)
L'association Saint Vincent de Paule Rouen rive gauche (Ssvp Conférence Frédéric Ozanam), se charge de les distribuer à ceux qui en ont besoin.
Attention :
Vous devez impérativement respecter les règles énoncées ci-dessus, sous peine que votre colis ne soit pas accepter, et il est important de le remettre avant les10/11 décembre, après rien ne vous empêche de créer votre propre relais et d'agir autrement, l'important est évidement en ces temps difficiles de faire preuve de solidarité envers les plus démunis.

L’autorisation de la chasse pour régulation remise en question en justice par des associations

Le 30 novembre la Ligue de protection des oiseaux et de l’Association pour la protection des animaux sauvages ont engagé une procédure auprès du tribunal administratif de Rouen dans le but de revenir sur l’autorisation pendant le confinement, de la chasse pour régulation en Seine-Maritime et dans l’Eure. Concernant la Seine-Maritime, la chasse est autorisée  des espèces de sangliers et cervidés, le pigeon ramier, le corbeau freux et la corneille noire.

Voila ce qu'expriment les associations auprès de Paris-Normandie :

« En cette période de confinement, des règles s’imposent, notamment la restriction des déplacements et des regroupements de personnes. Pour y déroger, il faut un intérêt général supérieur. Si la chasse est d’intérêt général en temps normal, est-il nécessaire de l’autoriser dans ces circonstances exceptionnelles, au risque de favoriser la circulation du virus ? », interroge d’abord Me Victoria, avocat de la LPO et de l’Apas.

Il conteste notamment la battue, « qui par nature implique les regroupements lors d’un briefing, puis un débriefing ». La représentante des services de la préfecture de la Seine-Maritime a, elle, rappelé que lors des briefings de sécurité, les chasseurs doivent respecter le protocole sanitaire avec port du masque et distanciation sociale. Les regroupements conviviaux avant et après la chasse sont interdits.

Mais avant tout, assure Me Victoria, les deux associations veulent « éviter la destruction d’animaux non justifiée ». L’arrêté et « l’instruction » évoquent la destruction d’espèces susceptibles de commettre des dégâts notamment sur les cultures. Mais « il n’y a pas de justifications importantes quant à ces dégâts, poursuit l’avocat. Le pigeon ramier, le corbeau freux et la corneille noire ne sont pas susceptibles de provoquer des dégâts à ce moment de l’année. Les cultures ont déjà été récoltées ou les plantes ont déjà levé. »


Écrire commentaire

Commentaires: 0

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation.   Vers le site de TST Radio

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


A la Une sur le site   :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Ils nous soutiennent et on les aime :

Des associations, entreprises locales, artistes qui nous soutiennent soit par des liens et de la promotion, soit en participant à notre cagnotte en ligne annuelle qui permet au projet de rester en vie. (Cliquez sur les images pour aller sur les sites ou pages de nos amis)


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.