· 

Les infos de la semaine : Un point sur le confinement

Confinement : ce qu'il faut savoir !

Cette semaine, notre article "Les infos de la semaine" est consacré exclusivement au confinement qui débute ce vendredi et qui s'étend sur une période minimum de 28 jours, car il est important de faire un point sur tout ce qui est dorénavant interdit et ce qui est autorisé, les lieux ouverts et ceux qui doivent fermer, le protocole dans les écoles etc.... nous vous proposons également la fameuse attestation au format pdf.

Les attestations :

Nous vous proposons les attestations en téléchargement, pour d'autres formats, merci de vous rendre sur le site du ministère de l'intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement

Télécharger
Attestatation de déplacement classique
30-10-2020-attestation-de-deplacement-de
Document Adobe Acrobat 34.6 KB
Télécharger
Attestation de déplacement en anglais
30-10-2020-attestation-de-deplacement-de
Document Microsoft Word 12.1 KB

Télécharger
Attestation de déplacement professionnel
30-10-2020-justificatif-de-deplacement-p
Document Adobe Acrobat 21.1 KB
Télécharger
Attestation de déplacement scolaire
30-10-2020-justificatif-de-deplacement-s
Document Adobe Acrobat 37.3 KB

Les sorties autorisées :

 

  • Vous rendre à votre travail quand le télétravail n'est pas possible, à condition de présenter une attestation signée de votre employeur.  ( Si votre employeur vous oblige à vous rendre sur votre lieu de travail quand le télétravail est possible, il risque une amende)
  • Emmener vos enfants à la crèche, à l'école, au collège ou au lycée. Une attestation permanente devra être délivrée par l'établissement scolaire.  (Le cas échant vous devrez remplir l'attestation à usage unique).
  • Sortir pour faire vos courses et vous rendre à votre supermarché, chez votre boucher ou votre boulanger. 
  • Vous soigner, chez votre médecin traitant ou chez un spécialiste, vous rendre à la pharmacie. 
  • Vous déplacer pour des motifs familiaux impérieux, pour la garde d'enfants
  • Porter assistance à des personnes fragiles ou précaires,  y compris visites de proches dans les EPHAD (pour ces dernières, uniquement sur rendez-vous et pour la famille proche)
  • Les déplacements sont possibles pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • Sortir pour répondre à une convocation devant un tribunal
  • Sortir pour une mission d'intérêt général : maraude, distribution de l'aide alimentaire, aide à domicile.

 

Deux attestations permanentes pourront être délivrées, l'une de l'employeur pour les déplacements du  domicile au travail et l'autre par l'établissement scolaire pour les déplacements entre le domicile et l'école de ses enfants. 

Les sorties d'une heure :

Comme lors du précédent confinement vous pourrez

  • Prendre l'air, pratiquer une activité physique seul et dans un rayon de 1 km autour de votre domicile.
  • Promener un animal de compagnie dans un rayon de 1 km. Les parcs, les jardins et les plages restent ouverts, contrairement au premier confinement.

Attention, ces activités sont limitées à une heure. En cas de non respect, vous risquez une amende de 135 euros.

Les interdits :

  •  Le sport collectif en plein air tout comme la pratique en salle (hors professionnels) sont interdits.
  • Il ne sera pas possible de "voyager au sein du territoire national, y compris d'une résidence principale vers une résidence secondaire", a annoncé le Premier ministre.
  •  Les réunions de famille ou entre amis, tout comme les rassemblements extérieurs sont également interdits. (hors manifestations déclarées en préfecture et maraudes et autres actions d’intérêt public)
  • Les cérémonies religieuses sont  interdites. "sauf pour les enterrements dans la limite de 30 personnes et pour les mariages dans la limite de six personnes"
  • Les lieux de culture seront fermés : cinémas, salles de concerts, théâtres, musées, lieux de patrimoine...

En ce qui concerne l'enseignement :

  • Les crèches, écoles, collèges et lycées sont ouverts et accueilleront tous les enfants, avec un protocole sanitaire renforcé et l'obligation du port du masque dès 6 ans.
  • Le périscolaire (garderie, cantine, dispositifs d'aide au travail, centres de loisirs..) sera autorisé en respectant le même protocole sanitaire.
  • L'enseignement supérieur se fera lui en distanciel.

Détail du protocole sanitaire renforcé :

 

Port du masque est obligatoire dès 6 ans

Les élèves devront tous porter un masque "à partir du cours préparatoire", a officialisé Jean-Michel Blanquer. En cas d'oubli ou de difficultés économiques de la part des parents, les écoles primaires pourront mettre à disposition des masques pour les jeunes élèves, a précisé le ministre.

 

Une circulation des élèves réduite au maximum

Les établissements devront s'organiser "afin de limiter au maximum le brassage entre les différents élèves", a dit Jean-Michel Blanquer. L'arrivée et le départ des élèves dans l'établissement seront  "autant que possible étalés dans le temps". L'application de cette mesure dépendra toutefois du nombre d'élèves accueillis dans chaque établissement, et "des souplesses locales" pourront être observées après concertation du ministère et des collectivités locales. "dans le second degré, une seule salle sera attribuée à chaque classe dans la mesure du possible, à l'exception des salles spécialisées et des ateliers", a ajouté le ministre de l’Éducation.

 "Les récréations devront être organisées par groupe, avec un respect maximal des gestes barrières", a indiqué Jean-Michel Blanquer. Dans le cas où les précautions sanitaires seraient trop difficiles à faire respecter, les récréations pourront être remplacées par des simples temps de pause en classe.

 

Des mesures strictes dans les cantines

"Maintenue en particulier pour des raisons sociales" selon le ministre, la restauration scolaire sera  organisée de telle sorte  que les élèves soient espacés d'un mètre les uns les autres. "Quand cette distanciation ne pourra être respectée, les élèves d'une même classe ou d'un même niveau déjeuneront ensemble, au même endroit chaque jour, et espacés des autres groupes", a précisé Jean-Michel Blanquer.

 

Davantage d'aération et de désinfection

"L'aération et la ventilation des classes seront renforcées, tout comme la désinfection des locaux et du matériel scolaire", a indiqué le ministre. Le nettoyage des salles et des tables sera ainsi "réalisé tous les jours", et celui des "surfaces les plus fréquemment touchées, comme les poignées de porte", aura lieu plusieurs fois par jour.

Les commerces autorisés :

En plus de la liste ci-dessous, les commerces permettant le retrait et la livraison de commandes bénéficient également d'une dérogation.

(Notamment les librairies et  disquaires, a précisé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, évoquant le service de «Click & collect », qui permet de commander un bien sur Internet, puis d'aller le récupérer sans entrer dans le commerce, parfois en réservant un créneau horaire.), nous vous conseillons bien sur de préférer ce système et ainsi soutenir les commerces locaux,  plutôt que les grands réseaux de sites en ligne !

  • Entretien, réparation et contrôle techniques de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • Commerce d'équipements automobiles
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles
  • Commerce de détail de produits surgelés
  • Commerce d'alimentation générale
  • Supérettes
  • Supermarchés
  • Magasins multi-commerces
  • Hypermarchés
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
  • Les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives
  • Commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de textiles en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé
  • Commerces de détail d'optique
  • Commerce de détail d'aliments et fournitures pour les animaux de compagnie
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires sous réserve, lorsqu'ils sont installés sur un marché, des dispositions du III de l'article 7
  • Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé
  • Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n. c. a
  • Hôtels et hébergement similaire à l'exclusion des villages vacances, maisons familiales et auberges collectives
  • Location et location-bail de véhicules automobiles
  • Location et location-bail d'autres machines, équipements et biens
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction
  • Activités des agences de placement de main-d'œuvre
  • Activités des agences de travail temporaire
  • Réparation d'ordinateurs et de biens personnels et domestiques
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques
  • Réparation d'équipements de communication
  • Blanchisserie-teinturerie
  • Blanchisserie-teinturerie de gros
  • Blanchisserie-teinturerie de détail
  • Services funéraires
  • Activités financières et d'assurance
  • Commerce de gros fournissant les biens et services nécessaires aux activités mentionnées à la présente annexe.

Les autres entreprises autorisées :

  • L'agriculture
  • Les usines
  • Les services publics
  • Le médical humain et animal : Médecins, pharmacies, opticiens, vétérinaires...
  • Dans le domaine artistique : le travail préparatoire aux spectacles, les répétitions, les enregistrements et les tournages ( par contre les cinémas, théâtres et salles de concerts sont fermés).
  • Les médias
  • Les professionnels des jardins
  • LE BTP
  • Les entreprises de gardiennage
  • Les entreprises d'aide à la personne

Et plus globalement, la plupart des entreprises qui n'ont pas de contact direct avec le public

Notes de la rédaction sur ce reconfinement

Nous terminerons cet article en précisant en oubliant pas d'apporter notre soutien au monde de la culture, au tourisme, aux associations, ainsi qu'aux nombreux commerçants indépendants de produits jugés "non nécessaires" et qui tous sont en train de mourir, malgré des aides financières à venir....

 

Nous tenons également à préciser que depuis 30 ans, l’Hôpital Public est malmené, le nombre de lit réduit à peau de chagrin, les soignants déconsidérés, et que tout ceci participe fortement au fait que nous nous retrouvions à nouveau en confinement, faute de pouvoir accueillir plus de malades dignement.

 

Il est également important de préciser que l'on peut, et c'est notre position, se situer entre deux ( ni ceux que certains appellent "moutons" ni à l'inverse ceux que d'autres nomment "complotistes"), et donc considérer que oui le virus est bien la, que oui c'est dans de nombreux cas ( minoritaires sur l'ensemble mais trop nombreux tout de même !) un virus aux conséquences graves, d'ailleurs nous connaissons plusieurs cas de décès de proches ou de personnes avec des séquelles importantes, que oui aussi il y a eu une circulation accrue du virus par le manquement de certains aux gestes barrières... mais encore une fois nous pensons qu'une meilleure gestion de l’hôpital et de la santé des citoyens depuis de nombreuses années, aurait permis d'éviter ce nouveau confinement. De même en ce qui concerne le masque, il est maintenant acté par la plupart des spécialistes de sa grande utilité en intérieur, mais également de son inefficacité en extérieur, et pourtant c'est surtout dehors que des contrôles ont lieu...

 

Nous constatons également une précipitation entre l'annonce et la mise en place ( moins de 48h..), alors même que ce retour du confinement était déjà acté depuis quelques temps ce que plusieurs sources nous ont confirmé ces dernières semaines, et plus encore depuis lundi, hors une annonce faite plus tôt aurait permis une meilleure mise en place notamment dans les établissements scolaires, et aurait permis aux commerçants de se préparer également.

 

Notre souhait est bien évidemment, que de tout cela, émerge une véritable solidarité citoyenne, que nous pensions plus local ( pour la consommation, les déplacements etc..), une politique plus  axée sur la santé,  l'humain, l'environnement... mais finalement c’était déjà notre souhait au moment du premier confinement et...


Écrire commentaire

Commentaires: 0

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation.   Vers le site de TST Radio

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


A la Une sur le site   :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Ils nous soutiennent et on les aime :

Des associations, entreprises locales, artistes qui nous soutiennent soit par des liens et de la promotion, soit en participant à notre cagnotte en ligne annuelle qui permet au projet de rester en vie. (Cliquez sur les images pour aller sur les sites ou pages de nos amis)


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.