· 

CH du Rouvray : Soutien au soignant lanceur d’alerte qui passe en conseil de discipline

Les soignants toujours mobilisés !

mouvement social au Centre Hospitalier du Rouvray en soutien au lanceur d'alerte convoqué en conseil de discipline. Saint-Etienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen. Soignants, grève.

Le contexte :

Le personnel du Centre Hospitalier du Rouvray, ainsi que des soignants venants d'autres sites ( beaucoup du Havre), se sont rassemblés, ce mercredi 24 juin 2020, devant les locaux de la direction du groupe hospitalier, pour soutenir Philippe, un collègue passant en conseil de discipline pour avoir dénoncé avec "véhémence" sur les réseaux sociaux l'inadmissible manque de moyens pendant le confinement pour travailler dans de bonnes conditions ( notamment le sujet des masques : les soignants en avait un pour deux jours, qu'ils devaient faire sécher...).   Le 30 juin ce sera au tour du deuxième lanceur d'alerte, Thomas de passer également en conseil de discipline.

Interview d'une infirmière en psychiatrie sur le site depuis près de trente ans :

Sur place nous avons pu interviewer en vidéo une infirmière en psychiatrie, travaillant sur le site depuis près de trente ans ! Elle nous explique le pourquoi du mouvement de soutien, ainsi que le ras-le-bol du personnel face au manque d'écoute, de respect et considération de la part de la direction, elle revient également sur le manque flagrant de moyens.

Les "Perchés du Havre" se sont également exprimés :

Nous avons également pu échanger avec plusieurs autres soignants, notamment des  "perchés du havre" qui  eux aussi subissent les  affres  d'une direction qui n'écoute pas et avec qui de fait, les échanges sont très compliqués.  Dans tous nos échanges, les soignants nous disent la même chose : Les directeurs mis en place ces dernières années  ne sont pas issus du monde médical, n'ont jamais travaillé sur le terrain et  organisent  les différents services et la charge de travail comme dans une entreprise "classique" en gestionnaires qu'ils sont, sans jamais penser à l'humain, sans entendre les revendications légitimes du personnel, et en se moquant des patients. Tous reviennent également sur le manque de lits, le manque de personnel, des salaires ne prenant pas en compte le nombre réel d'heures travaillées, le manque de matériel , l'absence de remise en cause de méthodes de management absolument inefficaces etc....

Il n'y avait pas que le personnel du Rouvray et les Perchés du Havre :

Outre le personnel du site et les Perchés du Havre, d'autres soutiens étaient présents parmi lesquels : Le  printemps de la psychiatrie, le collectif pedopsy parisien, des psychologues, des syndicats de médecin, des soignants du Calvados,  les syndicats SUD et CGT, le candidat (Insoumis/PC/verts/Génération..) à la mairie de Sotteville-lès-Rouen et citoyen engagé Alexis Vernier et de nombreux citoyens stéphanais ou sottevillais.

Après le conseil de discipline : Communiqués du salarié et de la direction

A la suite du conseil de discipline ( dont le résultat sera connu d'ici un mois), Philippe, le soignant incriminé à fait un communiqué, dans lequel il s'excuse pour la "véhémence de ses propos à l'égard du directeur" mais bien sur, il ne regrette pas le fond. "Bonjour , le 30 mars , j'ai commenté deux publications de la page blouses noires , sur ces deux commentaires , j'ai tenu des propos injurieux envers le Directeur de l'hôpital du Rouvray ( où je suis infirmier ) . Je lui présente publiquement mes excuses d'autant que ces propos injurieux étaient inutiles dans la conversation Facebook et qu'il m'était tout à fait possible d'exprimer mon opinion sans être injurieux."

Mr BERTRAND Philippe ( Connu comme TontonBN sur les réseaux ) .

 

Une belle preuve d'humilité, on espère maintenant que la direction va comprendre le pourquoi de ces propos et le fond du problème, que nous avons évoqué plus haut, car faute d'écoute, et de changements radicaux dans la manière de gérer le personnel, les patients et le budget, il y a fort à parier que le mouvement ne s'éteindra pas.  Et à la vue du communiqué de presse fournit... ce n'est pas gagné : Aucune remise en question, un certain cynisme et des attaques qui se poursuivent...



Écrire commentaire

Commentaires: 0

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation.   Vers le site de TST Radio

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


A la Une sur le site   :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Ils nous soutiennent et on les aime :

Des associations, entreprises locales, artistes qui nous soutiennent soit par des liens et de la promotion, soit en participant à notre cagnotte en ligne annuelle qui permet au projet de rester en vie. (Cliquez sur les images pour aller sur les sites ou pages de nos amis)


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.