· 

Crue de la Seine : explications et photos sur Rouen et Sotteville

Montée des eaux : Un phénomène de plus en plus fréquent !

(ndlr : toutes les photos de cet article sont d'Alain Jobert, citoyen sottevillais collaborateur régulier du projet)

Le 10/03/2020 sur Rouen

Images de plus en plus fréquentes, des bords de Seine sur Rouen ou les quais sont sous l'eau, une nouvelle fois.

Pourquoi une telle montée des eaux de la Seine ? Et quelles en sont les conséquences ?

Il y a plusieurs raisons au fait que les eaux de la Seine sortent de leur lit :

D'une part nous sommes en période de grandes marées avec un coefficient allant jusqu'à 117 mercredi sur Rouen, d'autre part de forts vents de secteur Ouest sont à signaler, participant au phénomène en poussant la mer dans le fleuve, et enfin le débit de la Seine est en ce moment très élevé (autour de 1700 m3/s), avec cet hiver parmi les plus pluvieux de l'histoire.

 

Nous le voyons, il s'agit en grande partie de phénomènes "naturels", mais s'ils sont de plus en plus fréquents et imposants, l'homme n'y est pas pour rien (sauf chez les climatosceptiques...). En effet, il suffit de voir le rapprochement de ces années de grandes crues depuis une centaine d'année : 1910, 1955, 1968, 1970, 1987, 1988, 1990, 1995 1999, 2016, 2018 et donc maintenant 2020.

 

Hors nous constatons un réchauffement climatique que pour le moment aucune politique n'arrive à endiguer, et ce réchauffement climatique entraine inéluctablement une hausse du niveau de la mer car une simple augmentation de 1°C  suffi à faire fondre plus que de normal la banquise, de même l'air chaud contenant plus d'humidité et celle-ci se libérant sous forme de pluie ou neige, le phénomène n'est pas prêt de ralentir, bien au contraire, d'autant que les prévisions les plus optimistes tablent sur une augmentation prochaine d'1,5° quand les plus réalistes d'après un grand nombre d'experts elles parlent de 3° dans les prochaines années. Tout cela nous amène à une hausse du niveau de la mer entre 1,1 et 2,5 mètres d'ici 2100.

 

Et si pour le moment en ce qui concerne les bords de Seine, il ne s'agit que de phénomènes ponctuels, nous avons que bientot, il faudra envisager une relocalisation des entreprises et des habitants de nombreux secteurs sécheresse devrait concerner encore plus de territoires. Car comme l'explique l'Agence européenne de l'environnement, les régions situées entre 1 et 6 mètres au-dessus du niveau actuel de la mer ( ce qui est le cas en bordure de Seine),sont  directement concernés par une montée des eaux, et en "l’absence de toute protection côtière, ces zones seraient inondées de façon permanente au cours des siècles à venir (si le niveau de la mer augmente du niveau prévu). Des inondations côtières temporaires de ces zones exposées pourraient se produire beaucoup plus tôt, en raison des effets combinés de l'élévation du niveau moyen de la mer, des vagues et des tempêtes." tout cela impliquera donc, de fait, un très grand nombre de réfugiés climatiques, y compris ici, en Seine-Maritime.

La carte ci-dessus nous montre les zones concernées car situées à moins de 6mètres du niveau de la mer dans la région, alors allons nous donc enfin réagir de manière sérieuse et responsable à ce qui s’annonce comme l'un des plus grands drames de l'histoire de l'homme  ? car outre la Seine-Maritime, qui nous concerne dans cet article, il est plus qu'indispensable de rappeler que la montée des hauts en de nombreux points de la planète n'est qu'une des deux conséquences, l'autre étant, sur d'autres secteurs une inévitable sécheresse avec ce que cela implique : forets en feu, impossibilité de cultiver et donc de se nourrir etc...

La ville et ses habitants se préparent

Sur Sotteville-lès-Rouen, dans le secteur concerné, les agents de la ville scrutent la moindre évolution, pendant que d'autres aident les habitants et les entreprises à mettre en place les protections indispensables face à l'inéluctable montée des eaux, la police municipale, elle, commence à bloquer les rues pour éviter que des inconscients ne s'aventurent dans les zones à risque.

Le 11/03/2020 sur Sotteville-lès-Rouen

Le jour fatidique, les médias sont sur place pour recueillir la parole des habitants du quartier, habitants qui se débrouillent comme il peuvent lorsqu'ils sont obligés de se déplacer (voir photo bateau pneumatique)...  D'autres malgré la récurrence du phénomène et les nombreuses annonces faites, n'ont pas assez anticipé et leurs véhicules se retrouvent dans l'eau.


Écrire commentaire

Commentaires: 0

! Pour des raisons familiales et professionnelles importantes le site tourne au ralenti cet été, retour à la normale des publications dès le 01 septembre !

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation.   Vers le site de TST Radio

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


A la Une sur le site   :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Ils nous soutiennent et on les aime :

Des associations, entreprises locales, artistes qui nous soutiennent soit par des liens et de la promotion, soit en participant à notre cagnotte en ligne annuelle qui permet au projet de rester en vie. (Cliquez sur les images pour aller sur les sites ou pages de nos amis)


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.