· 

Rassemblements contre la réforme des retraites les 21 et 24 septembre 2019

Deux journées d'actions pour sauver les retraites !

Qui ?

Les syndicats FO et CGT appellent  à la mobilisation les 21 (pour FO) et 24 (pour la CGT) contre la réforme des retraites.

 

Pourquoi ?

Les syndicats  s'opposent au projet de réforme des retraites avec un système universel par points. Nous vous proposons les communiqués des deux syndicats :

 

Appel de FO pour le 21 :

 

L a confédération Force Ouvrière, opposée à la future contre-réforme des retraites qui veut transformer les quarante-deux régimes existants en un système universel par points, entend le faire savoir.

 

Elle lance une campagne d’information et de mobilisation sur les retraites, avec à la rentrée un rassemblement d’ampleur nationale à Paris, le samedi 21 septembre. Objectif : préparer le rapport de force interprofessionnel et, si nécessaire, la grève pour défendre les retraites et mettre en échec le projet gouvernemental, comme l’a écrit la commission exécutive de FO, dans une déclaration du 16 mai, reprenant l’orientation votée par le Comité confédéral national (CCN), réuni à Paris les 27 et 28 mars.

 

Pour FO, le rassemblement du 21 septembre s’inscrit dans la lignée d’autres rassemblements du même type organisés par le passé. Il y eu notamment celui pour la défense de la Sécurité sociale à Bercy le dimanche 29 janvier 1995.

 

Une semaine d’information et de mobilisation est également prévue début septembre.

Des meetings et des distributions de tracts seront organisés dans les départements, pour relayer et expliquer les positions de FO sur la future réforme. Un travail de pédagogie indispensable à destination des militants mais aussi du grand public.

 

 

 

Appel de la CGT pour le 24  :

Le vaste chantier de la réforme des retraites a franchi un cap le 18 juillet dernier, quand le haut-commissaire a dévoilé ses préconisations après dix-huit mois de concertation avec les partenaires sociaux. Mais tout reste à faire pour défendre un système juste où tout le monde bénéficiera des mêmes droits.

 

Quelles sont les intentions réelles du gouvernement pour la réforme des retraites ?

 

Ce ne sont pas les annonces de M. Delevoye le 18 juillet dernier, après dix-huit mois de concertation avec les syndicats, qui ont permis de lever le flou. Seule certitude à ce jour : le gouvernement souhaite que l’application du nouveau système universel par points, qui a vocation à remplacer les 42 régimes existants, entre en vigueur en 2025.

 

Le calendrier de mise en œuvre s'oriente vers un projet de loi présenté en Conseil des ministres d’ici à la fin de l’année puis débattu au Parlement en 2020, avant ou après les élections municipales.

 

En attendant, la bataille à venir sur l’âge de « départ à taux plein à 64 ans» (distinct de l’âge légal), à laquelle tous les syndicats sont fermement opposés, rendra la concertation – qui reprend en septembre – difficile. D’autant que l’on ne sait rien sur le montant des pensions ou l’âge auquel chacun pourra partir à la retraite à taux plein. Ce qui est sûr, c'est qu'un retraité partant à l'âge légal de 62 ans, même avec une carrière complète, verra sa pension amputée d'une décote de 10 %.

 

La non-prise en compte des propositions des syndicats sur la pénibilité par exemple ou la référence à la carrière complète plutôt qu'aux 25 meilleures années risque aussi d’envenimer les débats.

 

Comme la valeur du point, qui n’est pas connue et dont la revalorisation n’est garantie par aucun mécanisme, Comment va-t-elle évoluer  ? En fonction de l’inflation, des salaires, de la croissance, de l’espérance de vie  ? Et qui en décidera  ?

 

La CGT réclame des droits garantissant dans tous les secteurs professionnel, la possibilité d'un départ dès 60 ans et revendique de meilleures retraites par l'augmentation des financements qui reposent sur les cotisations sociales.

 

Pour l’heure seul « le blocage du niveau de financement des retraites et l’allongement de la vie active » apparaît comme une certitude. La CGT est convaincue que l'absence de ressources nouvelles, conjuguée à l'augmentation du nombre de retraités d'ici à 2050, entraînera un effondrement du montant des pensions d'environ un tiers.

 

La CGT appelle d’ores et déjà à descendre dans la rue le 24 septembre.

 

Les perturbations :

Peu de perturbations, à part sur le trajet des manifestations et rassemblements, les plus gros étant prévus à Paris, toutefois cette journée de "manifestations" sera aussi l'occasion de mouvements de grève à la SNCF et dans l'éducation nationale (pour plus d'infos sur ces mouvements faites un tour dans nos articles dédiés), n'hésitez pas à vous renseigner localement concernant les établissements scolaires et vos déplacements.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

!!! La rubrique Atelier est en travaux, pour le moment seuls les thèmes : "écriture", "théâtre", "danse" et "couture" sont  à jour pour la saison 2019/2020 et bénéficient de la nouvelle présentation  !!!

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation. 

Vers le site de TST Radio.

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


A la Une sur le site   :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

google.com, pub-5347701771439713, DIRECT, f08c47fec0942fa0