· 

Gilets Roses : Les assistantes maternelles en colère se rassemblent le 09 mars

Nouveau rassemblement des assistant(e)s maternel(le)s

Les assistant(e)s maternel(le)s sont en colère et inquiets et le font savoir avec une nouvelle journée nationale de rassemblement le 09 mars.  Pour les départements du 76 et 27 ce sera  à 10 h 30 sur la place de l'église St Sever à Rouen pour un défilé à 11 h 00 vers la place des Emmurées puis vers la place Joffre pour un retour ensuite sur la place de l'église St Sever.  Voici le communiqué du mouvement pour expliquer les raisons du mouvement : 

Le communiqué des assistant(e)s maternel(le)s pour la journée du 09 mars :

Nous somme un collectif d'assistant(e)s maternel(le)s national en "gilets roses" qui contestons contre la future réforme du cumul emploi-chômage en cas d'activité réduite ou conservé. Notre mouvement est national et plus de 40 villes en France se mobilisent et je suis la représente des assistant(s) maternel(le)s en gilets roses pour les départements 76 et 27.

Le processus de renégociation de la convention UNEDIC entre les partenaires sociaux à échoué !

Le gouvernement reprend la main en vue de faire plus de 3 milliards d'économie sur les 3 prochaines années. L'assurance-chômage est aujourd'hui endettée d'environ 35 milliards d'euros.

Le gouvernement s'attaque une nouvelle fois aux plus précaires.

Nous faisons donc appel à tout(e)s les assistant(e)s maternelle)s du 27 et 76 ainsi que tous les salariés du multi employeur puisque cette réforme les concernent également à nous rejoindre. Vous pouvez également accéder au groupe Facebook Assistants maternels en colère « les Gilets Roses ».

Dans la continuité du mouvement du 2 février 2019, mouvement contre la réforme du chômage (l'ARE), nous vous informons qu'une nouvelle manifestation aura lieu le samedi 9 mars 2019 (RDV à 10 h 30 sur la place de l'église St Sever à Rouen pour un défilé à 11 h 00 vers la place des Emmurées puis vers la place Joffre pour un retour ensuite sur la place de l'église St Sever).

 

Pour vous expliquer pourquoi nous nous mobilisons :

Actuellement, les assistant(e)s maternel(le)s, accueillent souvent plusieurs enfants donc plusieurs employeurs. Nous pouvons, en cas de perte d’un contrat, bénéficier d’une allocation dite Allocation Retour à l'Emploi.

Mais le Ministère du Travail a annoncé vouloir revenir sur cette indemnisation pour activité réduite, donc en clair, baisser L'ARE réduite ou conservée …..afin “d’inciter davantage les personnes à retrouver du travail”.

 

Nous ne refusons pas de travailler mais il faut savoir que dans notre profession, à l’opposé des autres salariés, nous ne pouvons pas trouver nos employeurs dans une agence d’intérim ou sur le site de Pôle emploi, nous ne pouvons pas postuler dans une entreprise et encore moins traverser la rue pour proposer nos services !

 

Pourquoi ? Car les parents ne vont pas chercher leur futur "assmat" dans ces organismes. Nous ne pouvons pas aller au devant de notre futur employeur pour leur proposer nos services. C'est le contraire qui se passe, nous devons attendre qu'un employeur se manifeste pour pouvoir postuler et quand vous avez une liste d'assistant(e)s maternel(le)s qui comprend plus de 200 noms, et bien vous avez une chance sur 200 d’être choisi.

Pour nous, cette allocation nous aide à « survivre » le temps de retrouver un autre contrat....... ce qui n'est pas facile. Il y a de moins en moins d’enfants à garder, + de chômage ...donc moins de particuliers employeurs. Il y a également pôle emploi qui pousse les femmes au chômage à devenir assistantes maternelles, tout ça pour baisser leurs statistiques donc aujourd'hui, il y a moins d'enfants à accueillir mais + d'assmats !

Et cela à une très grande incidence sur notre profession car depuis quelques années, c'est très difficile de trouver des enfants à accueillir. Il faut arrêter de dire qu'une assistante maternelle gagne très bien sa vie. Nos salaires sont très aléatoires et inégaux également selon les villes et les contrats proposés.

Une assmat travaillant avec 3 employeurs peut très bien avoir un salaire de 800 comme 1300€/mois avec une amplitude horaire allant de 45 à 70h/semaine.....(nous ne comptons pas les heures que nous effectuons bien sur en dehors de nos heures de travail pour nettoyer les jouets, le matériel de puériculture etc....) Lorsqu'elle perd

un contrat, elle peut bénéficier sous certaines conditions d'une indemnité pouvant aller de 57 à 75 % de son revenu perdu....Soit une perte entre 70 à 280€/mois. C'est cette indemnité que le gouvernement veut diminuer. Avec cette réforme, elle perdra demain entre 100 à 350€/mois.....Et cette baisse bien sur ne concernera

pas que les assistant(e)s maternel(le)s, cela concernera également tous les salariés qui ont plusieurs employeurs.

Moins de travail, moins d'argent pour vivre …...Qu'allons nous devenir ?

 

Cette réforme ne doit pas s'appliquer pour notre profession !!! Nous refusons la baisse du calcul de l'ARE.

Notre métier est bien trop spécifique pour que cette réforme s'applique à nous !

 

Nous nous mobilisons donc encore une fois le samedi 9 mars contre cette réforme qui va fortement nous pénaliser, sans prendre en compte la spécificité de notre métier et ses contraintes et faisons appel à vous pour venir nous rejoindre !

Pour rappel nous avions reçu deux d'entre elles dans le cadre de notre  web-émission citoyenne Autour De La Table :


Écrire commentaire

Commentaires: 0