· 

Gilets Jaunes : Acte XV à Rouen

Les Gilets Jaunes de toute la Normandie à Rouen pour l'acte XV

Samedi 23 février avait lieu l'acte XV du mouvement des Gilets Jaunes. En ce qui concerne la Normandie, le mot d'ordre était donné de se rassembler à Rouen. Faisons le point sur cette journée, durant laquelle j'ai passé un long moment avec les manifestants, jusqu'à mon départ pour raisons personnelles vers 17h00.

Une Matinée plutôt calme

Tout doucement les gilets jaunes se rassemblent, pour un départ de manifestation à 10h30 de l'Hôtel de ville, avec pour objectif de rejoindre le centre hospitalier universitaire de Rouen, objectif : lever les barrières des parkings du CHU pour le rendre gratuit.

 

Après cette première action, retour en ville en chantant la Marseillaise, dans le calme et la bonne humeur, en défilant jusqu'à la pause déjeuner en musique, devant l'Hôtel de Ville, autre temps fort de la mâtiné, l'hommage appuyé aux "street medic", qui sont toujours présents et bravent les danger chaque jour pour assurer les premiers soins des potentiels blessés.

 

Pour cet acte XV matinal, après un comptage approximatif, environ 1000 personnes étaient mobilisées.

L'après-midi : Mobilisation importante

Le nouveau départ eu lieu à 14h00 en direction de la rue de la République, toujours sous le soleil et sous le bruit des motards Gilets Jaunes faisant vrombir leurs moteurs. La encore dans le calme et la bonne humeur, pas de heurts, une police peut présente (ceci explique cela ? ), c'est le moment que j'ai choisi pour effectué un premier comptage de la foule présente, et suis arrivé à la conclusion d'environ 2000 personnes (Ce que j'ai pu confirmer plus tard, logiciel à l'appui), venant de toute la Normandie.

 

L'objectif de ce début de marche ? Se rendre au Mont Riboudet pour rendre hommage aux victimes du mouvement percutés par une voiture lors de l'acte XIV et aux autres victimes bien sur. Pendant ce trajet, pas de souci majeur de casse ou violence, juste quelques pétards et un ou deux idiots en fin de cortège ayant provoqués avec leurs pétards justement deux bris de glaces de phares de voiture…  Bien moins chaud que les 3/4 des manifs auquel j'ai participé ou assisté depuis 20 ans maintenant, et encore une fois ces faits, étaient l'œuvre d'andouilles absolument pas Gilets Jaunes, et tout le monde s'en ai désolidarisé. 

Retour ensuite par le Boulevard des Belges, un peu de matériel de chantier malmené, deux vitrines brisées par des casseurs et quelques micro-tensions jusqu'à l'arrivée devant la gare. Et la entre les Gilets Jaunes Souhaitant simplement y rentrer, des casseurs extérieurs au mouvement souhaitant en découdre avec les forces de l'ordre, et ces mêmes forces de l'ordre ayant la consigne de ne pas faire dans le détail, ce fut un échange de gazages et de noms d'oiseaux…  jusqu'à la dispersion du cortège, touché mais pas abattu. La motivation était toujours la, et les 2000 manifestants également, redescendant comme toujours la rue Jeanne d'Arc, avant de faire un tour dans l'hypercentre et de stationner pour beaucoup dont moi, devant l'Hôtel de Ville, toujours dans le calme.

 

S'en ai suivi une vision très particulière : Des dizaines de CRS et policiers en civils pour certains qui ont couru interpeller un homme seul, sans doute auteur des casses, et qu'ils ont exfiltrés sans violence et très rapidement... Surprenant quand on connait les méthodes habituelles, comme s'il fallait à la fois l'arrêter, mais aussi le cacher et le protéger… Surprenant non ? 

 

C'est à ce moment la (environ 17h) que j'ai du quitter le cortège en présence d'amis, car je devais aller chercher mon fils à la gare, et je n'ai donc pas pu couvrir la fin de manifestation, donc ce qui suit est le fruit d'infos de manifestants restés. Un cortège amputé de nombreux Gilets Jaunes et auquel des imbéciles casseurs ont pris part, repart en direction du Square Verdrel, l'ambiance n'est plus la même, moins familiale, et comme sur chaque manifestation ( pas que les Gilets Jaunes) les esprits s'échauffent de plus en plus, entre les forces de l'ordre qui veulent disperser, les casseurs et les Gilets Jaunes pris entre les deux. Des vitrines seront cassées, des poubelles enflammées, des lacrymogènes lancées sans distinction, bref une certaine cacophonie de fin de manif n'ayant rien à voir avec le mouvement, et forcément recherchée pour alimenter les médias ?

 

Une personne âgée sera blessée par ces tirs et secourue par les street medic sur l’esplanade Duchamp. Il ne reste à ce moment la et jusqu'à dispersion totale, quasiment que des "manifestants" sans gilet jaune, et les tensions sont vives avec les forces de l'ordre. Une fin de manifestation un peu dure donc, mais qui ne représente en rien la majorité de la journée qui s'est passée pacifiquement. 

Une journée qui à permis de voir que les revendications sont nombreuses, et l'extrême droite de moins en moins présente !

Beaucoup de gens, et moi le premiers condamnions la présence et la tentative de récupération de l'extrême droite dans le mouvement, et ce depuis les premiers jours, force est de constaté qu'ils étaient quasi absent en ce jour, sauf sans doute parmi les casseurs. Car les mots d'ordres et revendications allaient bien plus dans le sens de l'unité et de la solidarité. J'ai pu découvrir de nombreux messages appelant à lutter contre la haine, l'homophobie, le racisme, mais aussi contre les expulsions locatives, pour une éveil écologique, pour plus de démocratie.. sans oublier les plus classiques appels à au R.I.C, à la démission du président de la république, à un monde politique plus encré dans le réel…

 

Chacun en pensera ce qu'il veut, mais la réflexion et les échanges et discutions allaient bon train, de manière globalement pacifique. Alors il est certes dommage que des violences eurent lieux en fin de journée, et nous les condamnons fermement, mais c'est malheureusement le lot de toutes les manifestations, qu'importe le thème et le lieu. Et les Gilets Jaunes présents, loin d'êtres démotivés, étaient surtout comptent de ce regain d'énergie positive et pensent à d'autres types d'actions plus pacifiques encore pour la suite du mouvement.

Whait and see….

La Journée en vidéo avec Œil de Citoyens Normands :


Pour rappel L'OCN (Œil de Citoyens Normands) est l'initiative d'un citoyen rouennais dont nous avons déjà parlé et dont l'objectif est le partage de vidéos et de photos, liés aux mouvements des Gilets Jaunes, aux alentours de Rouen, mais parfois, ailleurs, sans pour autant sans prétendre pour autant disposer de la vérité mais simplement proposer un autre regard qui est sûrement différent de celui des médias.

 

La page YouTube de l'OCN :  https://www.youtube.com/channel/UCKsSv079KAJxcT8t1QF5Ikw

Et le Facebook : https://www.facebook.com/OeildeCitoyens/


Écrire commentaire

Commentaires: 0

!!! La rubrique Atelier est en travaux, pour le moment seuls les thèmes : "écriture", "théâtre" et "couture" sont  à jour pour la saison 2019/2020 et bénéficient de la nouvelle présentation  !!!

TST Radio en direct :

Radio associative rouennaise Pop, Rock, TST valorise les artistes indés,  les arts vivants et les initiatives locales. Talks et infos présentés par des animateurs de talent, ponctuent la programmation. 

Vers le site de TST Radio.

Notre web-tv locale :

Retrouvez plus de vidéos et toutes nos thématiques sur la page télé76


A la Une sur le site   :

Retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux :


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.