· 

Un autre regard sur l'actu : La tendance automne-hiver passe au jaune

Pour cette première de : Un autre regard sur l'actu, place au mouvement des gilets jaunes vu par deux artistes citoyens, l'un, Benjamin Laridan, l'a écrit et propose une vision rouennaise différente amenant à la réflexion et l'unité, loin du buzz de certains médias, l'autre, Jason Feugray, nous offre ses magnifiques clichés pris sur les blocages au Havre, et qui sont de très beaux témoignages de ce mouvement.

La tendance automne-hiver passe au jaune

  Alors que la hausse des taxes en tout genre, commence à faire grincer les dents de plus d’un réfractaire Gaulois, je ne vais pas aujourd’hui vous parler du blocage en cours. Du moins je vais essayer d’explorer un prisme de lecture autre. Bien que fort depuis quelques jours maintenant, à quoi bon faire étalage de statistiques, de photos chocs, sur tel policier ou manifestant ayant un écart de conduite. Les manifestations sont toujours source d’énervements et d’incompréhensions. Alors qu’aujourd’hui le mouvement se voit grossi de blouses blanches, les infirmières et infirmiers sont dans la rue. Après les routiers et j’en passe, le peuple est en colère.

Nous pourrions presque rêver d’une convergence des luttes.

  En ces jours derniers je suis allé faire un tour dans le centre de notre belle ville Rouennaise.
Pour une fois je ne suis pas accompagné de mon vélo qui a quelques soucis actuellement, mais là n’est pas le sujet, même si une ville vide de voitures aurait été un magnifique terrain de jeu pour un cycliste.
Le fait de faire un Rouen tout piéton, peut être une bonne idée afin de revoir la consommation en essence de tout un chacun. Ce qui serait un bon combat à mener, pour faire part du mécontentement sur le prix de l’essence. Consommons bien, consommons moins  !

  Comme déjà dit, pas l’ombre d’un bouchon dans ce Rouen pourtant bien amoché par les travaux.
La manifestation doit battre son plein.
Je décide alors de faire un tour auprès des points de blocages bien connus maintenant, j’y vois des manifestants, des policiers encadrant le bien «  déroulé » des événements. Je ne me joins pas à la manifestation, même si comme tout un chacun, l’augmentation des taxes et une goutte d’eau dans un vase bien trop empli à mon goût.

 

  Quelques questions se posent alors à moi, lorsqu’il s’agit de se battre pour «  une cause commune » le peuple semble prêt à bouger, pourquoi avons-nous attendu tant de temps pour réagir  ?
L’état macronique nous mettant à mal depuis plusieurs réformes et lois maintenant, il faut croire que de nos jours personne n’est prêt à se battre pour les acquis de son voisin ou que peut être le peuple était trop résigné pour se dire avoir un impact quel qu’il soit. ARGENT voila ce que chacun voit gravé en lettres d’or au fin fond de sa caboche, il faut espérer que la convergence des luttes puisse avoir lieu en prenant pour base ce mouvement.

  Je décide de faire le tour de la ville, afin de faire la discussion auprès des différents commerçants, de manger un bout et écrire tranquillement dans un café.

  Les conversations viennent vite à parler du blocage, certains me disent « J’espère que le mouvement portera ses fruits, travailler pour vivre ne devrait jamais devenir vivre pour travailler ». Et c’est bien ce qui fait peur.

 

Dans notre société actuelle, beaucoup passent la totalité de leur année à travailler avec pour seul objectif de se nourrir et de se loger, les loisirs n’étant plus à la portée de toutes les bourses. D’autres me scandent «  C’est une aberration, pourquoi polluer les gens qui veulent travailler  ? Il faut faire du bruit plus haut  ! Élysée  !! ».


  Une autre personne m’interpelle pour me dire, que bien que pour ce genre de manifestation, celui-ci trouve que le manque de coordination fait perdre en crédibilité le mouvement. Et que comme bien trop souvent le grand public ne voit que les casses et les mauvais comportements des manifestants, oubliant ainsi que le combat mené l’est pour tous.

 

  Ne pouvant me résoudre à l’un ou l’autre de deux résonnements, voilà que je me retrouve sans savoir si cette action aura une retombée  plus positive que négative comme un «  Nuit Debout » en souhaitant que celui-ci ne s’effondre pas avant d’avoir eu gain de cause. Que peut être un tel mouvement, mériterait d’être «  mieux encadré » pour plus d’impact auprès des politiciens visés et moins attiser les haines entre le peuple et lui-même.

  J’en appelle alors à vous lecteurs ! Afin de construire un débat autour de cette manifestation. Les pour, les contres, tant que le déploiement d’idées reste cordial et construit. Si la discussion prend forme, je ferais une redirection vers l'espace forum du site pour plus de lisibilité.

 

Benjamin Laridan pour alternative76.fr

Rouen le 20/11/2018

Retrouvez l'univers photographique de Jason Feugray ici : https://www.facebook.com/jasonfeugrayphotos

Sa musique par la : http://bleunuit.hautetfort.com

L'univers musical de Benjamin Laridan c'est  par ici : https://www.facebook.com/Whatagwann


Écrire commentaire

Commentaires: 0