· 

Retour sur le festival Techlab Junior 2018

Une journée de découvertes, de jeux et de partage

Chaque année les Francas de Seine-Maritime organisent le festival Techlab Junior, moment unique pour les enfants, fait de partage de connaissances, de découvertes technologiques, d'initiations à l'électronique et l'informatique,

sans oublier les rencontres régionales du trophée de robotique pour les 7-17 ans. Un pur moment de bonheur pour les enfants, mais aussi pour les parents, un festival indispensable qui mérite une plus grande exposition, et voici pourquoi :

1 : Les enfants sont mis en valeur.

Responsabilisés et loin d'êtres pris pour des idiots, les enfants ont une place importante dans la réalisation

de très belle cette journée.

Que ce soit dans le tournoi de robotique ou leurs connaissances, leur patience, leur dextérité et leur sens du partage

est mis à profit, de la construction des robots aux matchs du tournoi, ils sont les acteurs principaux, et nous, adultes, réduits pour notre plus grand plaisir au rang de supporters de ces petites têtes biens faites ! 

Mais aussi sur les divers ateliers, ou ils suivent avec attention les consignes, pour ensuite nous bluffer par

leurs réalisations. Et pour finir dans le suivi même de l'événement, il n'est pas rare en effet, de croiser des enfants prenant des photos, faisant des vidéos ou posant divers questions, tout cela pas seulement pour découvrir les divers aspects des médias, mais aussi pour alimenter directement le site des Francas, et offrir un autre regard sur le festival, leur regard, le seul qui compte finalement, pour cette journée qui leur est consacrée ! 

 

Voici les résultats du tournoi de robotique :

Première place : Killer bee collège Gambetta

Deuxième place : We robot club robotique personnel

Troisième place : Megabot famille Gris

Prix de l'entraide : Oissel centre de loisirs

Prix du fair play : MPT Sotteville-Lés-Rouen

Prix de l'inno technique : Botboys lateamfamilyrobot

Prix du design : Citybot de l'atelier techlab

Prix de la com : Robot x de l'atelier techlab 

Bravo à tous les participants.

2 : Connaissance, apprentissage et plaisir font bon ménage.

Si tout est basé sur le jeu et le plaisir, il ressort de chaque atelier, de chaque activité et même de chaque objet,

un intérêt pédagogique pour les enfants.

Un jeu simple avec des dominos pour découvrir les algorithmes par-ci, un atelier manuel, fait de carton, de fils

et de couleurs, pour s'initier à la robotique par la, tout est fait pour que les enfants prennent du plaisir à apprendre,

et ça marche. Ca marche aussi pour nos mini-reporters dont nous parlions plus tôt, qui non contents de faire connaissance avec les divers outils de la radio et du numérique, sont amenés à se questionner, à repenser leur manière de voir le monde, une initiation indirecte et en douceur à la philosophie, qui ne peut que faire du bien.

3 : Les Francas, une association de gens formidables !

Pour organiser et animer une journée comme celle-ci, il faut une sacrée dose de volonté, d'énergie,

de coordination et de patience...

L'organisation d'un festival, quel qu'en soit le thème, est toujours un dur combat, que ce soit pour trouver suffisamment de gens dispos et motivés, pour gérer le matériel, la promotion et la bonne tenue de l'événement.

Cela est d'autant plus vrai lorsque ledit moment est à destination des enfants : sécurité accrue, obligation d'intéresser aussi les parents sinon la famille risque de ne pas revenir, organisation des activités et mobilier adapté, etc....

Pour tout cela, un sans faute de nos amis des Francas, qui ne se sont pas arrêtés la, et ont vraiment donné de leurs personnes pour un accompagnement quasi individuel de tous enfants, faisant montre d'une grande patience et d'une grande gentillesse jamais démentie. Et puis quel plaisir de voir des jeunes passionnés par la découverte et les sciences, qui ont cette soif de partager leurs savoirs, et qui le font avec le sourire, d'une manière simple et accessible.

A titre personnel, je les ai aussi trouvé, toutes et tous patients et sympathiques avec moi, prenant le temps

de répondre à mes questions avec une bonhomie constante et non feinte.

4 : Mon fiston pour juge : il a adoré !

Finissons le bilan de cette superbe journée par l'avis de mon fils (8 ans), qui a partagé cette journée avec moi,

et qui en est ressorti avec un grand sourire !

Des semaines qu'il me tannait avec cette journée, qu'il avait adoré il y a deux ans déjà. Ah ça je ne risquais pas d'oublier : "oublie pas papa la journée des Francas", papa j'espère que tu a pas oublié", ... Une fois sur place, il s'est très vite acclimaté, s'essayant à l'atelier radio, avant de partir en reportage, tout en prenant le temps de supporter ses amis

de la Maison Pour Tous, participants au tournoi de robotique.  Autre atelier qu'il a adoré : les impressions 3D, tout fier de repartir avec son bracelet Francas fait sur place. Fier aussi de participer à l'article dont nous parlions plus haut, réalisé par les enfants pour le site des Francas. Dernier signe qui ne trompe pas, au moment de partir, il me dit :

"C'était trop bien, c'est dommage c'est qu'une fois par an."


Écrire commentaire

Commentaires: 0