· 

Rencontre musicale: Guillaume Altamira

Guillaume Altamira

La bio

Guillaume Altamira, artiste folk/rock multi-instrumentiste, né en 1974 et grandissant à Vernon, est tombé dans la marmite musicale très jeune, c'est le moins que l'on puisse dire, avec une mère faisant du piano, un oncle violoniste à l'orchestre de Paris et une initiation au solfège dès 05 ans.  C'est d'ailleurs peut de temps après, à 06 ans que le premier coup de foudre intervient en regardant l'Ecole des fans, ce sera la flute traversière... et le conservatoire, avec déjà une grande envie de scène, de partage musical.

 

A 16 ans c'est la rupture avec cet enseignement, due à un professeur avec qui rien ne passera... S'en suit un premier petit groupe de reprises, avec un ami, à la basse, enchainant ensuite divers formations locales, toutes jouant principalement des reprises, sympa, mais pas suffisant pour notre boulimique de musique.

L'envie d'apprendre encore et encore, de progresser, de partager...

Voila ce qui décidera Guillaume à étudier la basse de 18 à 21 ans à l'Ecole de Jazz du CIM sur Paris. Trois années intensives et vraiment bénéfiques à notre artiste, qui loin d'être rassasié poursuivra par des études de musicologie à la fac de Rouen.

 

C'est après cette période d'apprentissage et de rencontres, que Guillaume Altamira fera ses vrais débuts d'artiste, en 2003, accompagnant à la basse le célèbre groupe de reggae Kinkeliba, lors d'une tournée, dans le même temps il fera ses débuts d'auteur compositeur, avec la formation qui lui donnera son nom: Altamira. 

Beaucoup de scènes locales, de bons moments et de morceaux qui restent, pour ce groupe qui évoluera constamment, accueillant Raphael à la flute traversière, Thibaut à la basse et Léo aux percussions.

La fin de l'aventure Altamira sera pour 2010, mais tous les membres resterons vraiment bons amis, simplement des changements de parcours, des envies différentes...

 

Nous sommes en 2010 et Guillaume fait ses grands débuts en solo, choisissant de conserver un vrai lien avec son groupe il garde le nom Altamira, et travail, travail... Afin de sortir un premier album fin 2014: Nouvelle donne, apportant une touche éléctro à son univers folk rock grâce à l'aide de Ludwig Brosh, l'album vaut vraiment le détour.  Simplicité, talent et émotions sont déjà bien présents. L'album lui permet de faire de nombreuses scènes locales (106expérience, Trianon..), mais aussi en Bretagne.  

 

Notre ami se prenant au jeu de l'écriture et des titres à défendre sur scène, il préparera un deuxième album qui sortira en 2016: Après la déveine, aidé de Pierre Loiseau.  Album vraiment personnel puisqu'il en assurera l'écriture et la composition, et jouera tous les instruments pour l'enregistrement ! 

La encore, la réussite est au rendez-vous dans un genre plus "intime" peut être, mais diablement efficace, il le jouera en acoustique sur de nombreuses scènes, que ce soit de petites salles prévues pour la folk, ou des bars plus classiques, la musique de Guillaume Altamira se propage. 

 

Et la suite? Et bien un nouveau projet d'album est au programme, aidé par Blandine de Joad. Un album fait maison, sans studio et plein de bidouilles, dont la sortie est prévue courant 2018 si tout va bien.

Et bien sur, son travail de professeur de musique au collège, car on ne vous l'avait pas encore dit, mais après avoir beaucoup étudié, notre ami est devenu professeur, ce qui de ses propres mots lui permet non seulement de partager son savoir, mais aussi d'en apprendre encore et toujours plus sur toutes les musiques. 


La rencontre

Depuis le lancement des sessions acoustiques du site, je reçoit, il faut le dire beaucoup d'artistes folk/rock, il faut dire que le genre se prête bien au jeu, et s'il y a bien artiste qu'il me tardait de rencontrer, c'est bien Guillaume Altamira, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d'abord à le suivre sur internet, j'apprécie sincèrement sa musique, mais aussi parce que j'ai eu l'occasion de constater qu'il s'agit vraiment de quelqu'un de bien, sincère, simple, prévenant et bien sur plein de talent. 

 

Rendez-vous fut prit donc pour le 11 octobre 2017, et que dire de plus, si ce n'est que comme toujours nous avons discuté, échangé, sur un temps bien plus long que prévu, passant un très bon moment.

Et pour la session en elle-même, outre le fait de découvrir en live et sans fioriture, l'univers plein d'émotions de Guillaume Altamira, j'ai découvert un perfectionniste, jamais satisfait, se remettant en question juste ce qu'il faut, et qui donc à toujours envie d'en faire plus, de travailler, alors qu'il pourrait comme beaucoup se reposer sur ses acquis, et bien non ! 

On ne peut donc que lui souhaiter le meilleur pour la suite, et espérer le recevoir à nouveau pour nous présenter ses projets futurs. 


La session

Les morceaux joués:

-Loin

-Ami

-Sans haine

Session faite le 11 octobre 2017 dans le home studio/salon d'alternative76.fr à Sotteville-Lès-Rouen, en une prise par morceau, avec micro d'ambiance Snowball Blue et vidéo avec appareil photo Canon EOS 1300D ajustement son: Audacity (logiciel libre et gratuit!!) Montage vidéo/son: Magix vidéo deluxe 2016


Guillaume Altamira sur le net


Retrouvez cet article et de nombreuses autres rencontres musicales dans la rubrique

Gens d'art/Musiciens en cliquant ici

Écrire commentaire

Commentaires : 0