· 

Lumière sur: Le Square Guillaume Lion à Rouen

Sabrina Mina, citoyenne qui aime son département, et partager ses balades, coups de cœurs et infos, nous propose cette fois, de découvrir

le Square Guillaume Lion à Rouen.

Le Square Guillaume Lion, un lieu d'histoire

Ce discret jardin, où était implanté le premier jardin des plantes de Rouen, est agrémenté des ruines de l’ancien couvent des Augustins.

Poursuivant sa démarche de rénovation des squares de quartier, la Ville de Rouen vient de réaménager ce jardin, dont l’entrée principale située quai de Paris, nous fait passer par la monumentale porte "Guillaume-Lion", seule rescapée des portes de Rouen. Un second accès a été créé rue des Maillots-Sarrazin.

 

Un soin particulier a été porté sur la mise en valeur du patrimoine historique qui y est implanté : fenestrage de l’ancienne chapelle des Augustins et fontaine des Augustins.L’église des Augustins n’avait qu’une seule nef de dix travées terminés par deux pignons effilés. De par ses dimensions intérieures (46 mètres de longueur pour 11 mètres de largeur), l’édifice était somptueux. Le pignon oriental était percé d’une immense baie en tiers point. Le pignon occidental était percé d’un portail surmonté d’une grande fenêtre.
Quelques fenestrages de l’église procuraient une lumière diffuse sous la large voûte de bois et possédaient des carrés à réseaux gothiques, d’une forme originale et très larges.

De tels réseaux si rares dans le dessin existent cependant dans la chapelle du château de St-Germain-en-Laye et l’église St-Martin de Louversey dans l’Eure.
Du XIVe siècle au XVIIe siècle, elle fut remaniée et considérablement agrandie. En 1435, une chapelle put être construite vers le nord et elle put être éclairée par des fenêtres. En 1635, On construisit deux chapelles au sud, contribuèrent à l’embellissement de l’ensemble, tout en le rendant plus spacieux.

 

Le clocher faisait saillie vers le nord. La flèche qui le surmontait fut détruite par un ouragan en 1773. Une seconde flèche le remplaça mais fut démolie, en partie, dès 1825.
L’ancien portail de l’église conventuelle fut masqué, vers la fin du XVIIème siècle, par un avant-portail de style classique, à colonnes demeuré inachevé à la Révolution.

Il était enserré entre les maisons de la rue Malpalu.
L’église des Augustins fut déclarée Bien National en 1790 et vendue, après la suppression du couvent.
Désaffectée, elle servit de dépendance de la manutention militaire, de chai à vin, et, enfin, de dépôt pour le matériel municipal. Elle fut rachetée par la ville de Rouen en 1924 et aménagée en salle de réunion. Ferdinand de Lesseps même vint y exposer, lors d’une brillante conférence à Rouen, le projet du canal de Panama qu’il envisageait après celui de Suez.

 

Incendiée en juin 1940 et gravement endommagée par les bombardements, il fut décidé de la démolir en 1948. malgré les protestions des Amis des Monuments Rouennais, elle fut alors rayée du classement des Monuments Historiques et totalement rasée à en d’avril 1949.
Devenus une partie de l’emplacement actuel du lieu d’implantation du cinéma Gaumont et d’une rue de la République sensiblement élargie, les lieux ne recèlent plus aucun vestige.
Seuls quelques fenestrages sauvés de la démolition et la fontaine des Augustins ont été remontés dans le square attenant à la porte Guillaume-Lion. Cette dernière a été elle-même déplacée après la dernière guerre avec l’aménagement des quais hauts en bordure de Seine.

Actuellement le square accueille un magnifique petit jardin partagé et des fleurs qui rappellent l'historique Jardin des Plantes. Une petite halte s'impose forcément lors de votre passage sur Rouen dans ce mini-lieu intime et hors du temps.

 

Lieu: 11 Quai de Paris, Rouen

Site: https://www.rouen.fr/guillaumelion

Ouverture:

De novembre à février : 10h-18h

De mars à avril et de septembre à octobre : 10h-19h15

De mai à août : 10h-20h45


Écrire commentaire

Commentaires: 0