· 

Lumière sur: Saint-Valery-en-Caux par Dominique Letellier

Saint-Valery-en-Caux: visite entre patrimoine et mer!

 

Saint-Valery-en-Caux : le patrimoine historique et la mer vous attendent !

Cette charmante station balnéaire se situe sur la Côte d'Albâtre, entre Dieppe et Fécamp, à environ 60 kilomètres de Rouen.
Vous avez une voiture ? Pas de problème ! Nous vous retrouverons au Port de plaisance de Saint-Valery-en-Caux !
Vous n'avez pas de voiture ? Pas de problème ! Venez avec moi ! Lorsque je séjourne en Seine-Maritime, mon point de chute se trouve dans l'agglomération de Rouen. Alors, aujourd'hui, pour nous rendre à Saint-Valery ou Saint-Val, comme j'aime l'appeler, notre première étape est la Gare SNCF de Rouen Rive Droite.


Ma dernière visite date de 2016. A 10h03 un vendredi, nous prenons le train vers Yvetot (direction Le Havre). Arrivée à 10h32. L'arrêt de l'autocar est érigé devant le parvis de la gare. Le véhicule nous emmène gaiement treize minutes plus tard !
Vous découvrirez la campagne normande, avec ses villages, ses champs, de belles bâtisses aussi, ou des maisons, des granges abandonnées. Nous traversons Doudeville, capitale du lin, et Cany-Barville que je vous conseille de visiter... un autre jour !

A Saint-Valery-en-Caux, le car s'arrête devant l'ancienne Gare SNCF qui a cessé toute activité depuis 1994. Dommage ! Car cela représente un certain manque à gagner pour la ville ::: un voyage en train est pittoresque et amène des touristes, des voyageurs, ce qui est important pour le commerce, l'hôtellerie, la restauration, l'activité touristique !

Continuons à gauche. Nous longeons le Port de plaisance. Niché dans un bassin à l'intérieur des terres, il est protégé, à l'opposé, par un flanc progressif de la vallée couverte de maisons. Il accueille près de 500 bateaux qui vont du canot au petit yacht.

A peine deux minutes plus tard : arrêt et terminus du voyage. Nous descendons de l'autocar. Nous sommes presque à un carrefour.

Le centre ville de Saint-Valery-en-Caux fut détruit à soixante-dix pour cent lors de la Seconde Guerre mondiale. Reconstruite, la ville présente les atouts d'une commune où il fait bon vivre, se promener. Sa taille est un avantage. En 2014, 4 230 habitants y vivaient.

Après cet aparté... Laissez vos yeux aller de la droite vers la gauche. Ainsi, cette bâtisse avec son paysage en trompe-l'œil vous interpelle ! La rue, pourvue d'immeubles bas, monte... Oups, je ne suis jamais encore allée plus loin !

Face à vous, la Place du Marché ! Elle est bordée sur sa gauche par l'Hôtel de ville, à la façade orange, aux trois étages et aux balcons fleuris. Au-delà du quartier de la place, nous accéderons à la mer. Pour l'instant, poursuivons ce demi-cercle du regard.
Le pont levant permet, d'une part, aux bateaux d'atteindre la mer grâce à ce chenal. D'autre part, il offre aux piétons et aux véhicules la possibilité de se rendre sur l'autre rive.

La Place du marché (les étals sont présents le vendredi matin) accueille de nombreux commerces indépendants, une boulangerie aux délicieux gâteaux, la librairie et, bien sûr, des restaurants. A son extrémité, la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Port honore les marins. Les vitraux magnifiques procurent une lumière particulière. Place de la Chapelle (qui est une rue), rafraîchissez-vous ou déjeunez au St Val de Franck, un bar/brasserie avec une terrasse abritée.
De là, prenez à gauche, encore à gauche. Notez que les immeubles aux alentours n'ont que deux à trois étages, ce qui est agréable pour la circulation de l'air, pour les yeux.
A présent, à droite : premier choc, vous apercevez une falaise crayeuse, typique de notre littoral.

Tournez à gauche et....

...La Manche vous salue, avec ses couleurs changeantes ::: bleu profond, bleu, vert, marron !

Maintenant, vous avez le choix :::::
- la découverte des falaises : restez prudents !
- flâner sur les galets et en ramasser quelques-uns !
- déposer votre tapis de sol et vous allonger pour bronzer, lire, discuter ou savourer votre pique-nique !
- vous baigner
- chercher des coquillages !

 

ou :
- pénétrer dans le Casino et gagner beaucoup d'argent (????)
- parcourir des livres au kiosque "Lire à la Plage" durant la période estivale.

La Promenade fut aménagée vers 2015. Vous aurez le loisir d'admirer le paysage, les navires de manière très confortable. Suivant l'heure, vous serez même en mesure de vous asseoir à l'ombre, toujours face à la Manche.
Suivez cette allée, avec la mer à votre droite. Vous parviendrez à une terrasse avec des parasols, des sièges, une buvette.
Ici, il est préférable d'avoir emmené son repas, fait maison ; les restaurants sont à l'intérieur des terres.

Les bambins seront ravis de se défouler au grand espace de jeu !
Si vous avez plus de dix ans, restez assis(e) ou allongé(e) sur un fauteuil, une serviette et appréciez l'environnement ! Les oiseaux vous salueront ! De loin, vous vous amuserez à compter les embarcations, les planches à voile, les nageurs.
Cela dit, Saint-Valery-en-Caux a cet avantage = être moins fréquentée que Dieppe ou Etretat ! Il vaut mieux cependant éviter le samedi, le dimanche !

Vous êtes reposé(e) ou prêt(e) à repartir ? Vous êtes au bout de la promenade. Tournant le dos au phare et à la mer, vous virez à gauche, empruntez le Quai d'Amont afin de longer le chenal. Sur l'autre rive, les maisons au style unique se dressent.

Assez vite, vous voilà près du pont levant. Sur la rive droite, des immeubles bas, aux toitures d'ardoise vous contemplent. Pour certains, ils sont blancs avec des volets bleus, comme à Vichy. D'autres furent érigés avec des briques. Parfois les murs sont crépis ! Les styles diffèrent ainsi que les années de construction.

Oh ! Sur le Quai du Havre, l'une des bâtisses surprend, fascine. Surnommée la Maison Henri IV, cette demeure, rénovée, à colombages possède quatre portes, une double porte en bois, des fenêtres à petits carreaux.
Le premier étage, la mansarde vous dominent ! Des boiseries aux figurines sculptées ajoutent à son charme.

Mais la surprise vous attend encore. Juste à droite de cette Maison, le passage pavé mesure moins de deux mètres de large. De chaque côté, de hauts murs surplombent le site. Personnellement, des cavaliers se seraient engouffrés, je n'eus point été stupéfaite. Oui, ici, j'avais l'impression d'un autre temps, d'une plongée dans l'Histoire. De rares fenêtres, des soupiraux aux vitres poussiéreuses, une lanterne nous rappellent encore et encore ce passé. Nous sommes toujours à Saint-Val, si proche du centre ville, et, cependant, nous avons la certitude d'être au 19e siècle, ce en moins de vingt secondes !

Quand vous déboucherez du passage, regardez vers votre gauche ! Large d'un peu plus de deux mètres, cette voie est pavée. Dépourvue de trottoir, elle monte doucement et sûrement ! Elle abrite des maisons de briquettes, de silex, avec des toits très pentus. Des lanternes accrochées aux parois nous enchantent. D'antan, ce quartier, si bien préservé, fut habité par des pêcheurs.
La rue des Pénitents est magnifique, un trésor dans Saint-Val !!!

Ces maisons, parfois d'un étage, accolées, décorées souvent de jardinières fleuries, m'avaient sidérée ! Une beauté absolue ! Il y règne aussi un silence qui ajoute un bien-être à cette atmosphère.
Prenez votre temps, photographiez !

Vous aurez le choix de descendre vers le Quai du Havre ou de poursuivre la Rue qui monte, qui monte vraiment (!!!) Si vous opérez ainsi, vous apercevrez le Cloître des Pénitents fondé au XVIIe siècle.

Par la suite, redescendez vers le centre ville. Reprenez le pont levant et rendez-vous à l'arrêt du Port.
L'autocar partira à 16h19 pour arriver à 17h10 à la Gare SNCF d'Yvetot. Vers 17h30, deux trains roulent en direction de Rouen ; l'un est direct, l'autre, non.
Vous serez de retour à votre domicile en ayant une envie :::: retourner à Saint-Valery-en-Caux !!!


Saint-Valery-en-Caux pratique:

Mes conseils :
- Venez dès le matin : vous aurez ainsi le temps de découvrir le centre, d'aller vers la plage et la Promenade et, surtout, d'admirer le quartier historique de Saint-Val.
- Lorsque nous prenons l'autocar, la route est très jolie ::: regardez bien autour de vous !

Vous pouvez venir :
- par un car Hangard comme énoncé :
http://www.cars-hangard.fr/
http://www.cars-hangard.fr/pdf/horaires/ligne_rouen_yvetot_st_valery.pdf  === attention, la fin de validité des horaires est le 17 mars 2017, or nous sommes fin mai lorsque j'écris cet article !

- depuis la Gare routière de Dieppe (jouxtant la Gare SNCF), empruntez la fameuse ligne d'autocars Dieppe/Saint-Val, "J'arrive dans 2 euros". Chaque trajet coûtera 2 euros par personne. Une carte de 10 trajets existe également.
http://www.seinemaritime.fr/nos-actions/transport/se-deplacer-en-seine-maritime/nos-lignes.html

- en voiture évidemment !
- à vélo suivant votre lieu de résidence.

Autres détails pratiques:
- Ayez de bonnes chaussures de marche.
- Lorsque la marée est haute, les galets se chargeront de vous masser le dos ::: prenez un tapis de sol très épais.
- Si vous préférez passer votre journée à la plage, emmenez un parasol ou une petite tente pour vous abriter du soleil. Contrairement à la rumeur, le soleil est bel et bien présent en Normandie ! Non, il ne pleut pas tout le temps !
- Emmenez les lunettes de soleil, le chapeau, le brumisateur, la gourde et... l'appareil photo !
- Ne donnez pas à manger aux oiseaux sur la Promenade ! A noter qu'ils sont moins nombreux qu'à Etretat où je les appelle "les chipeurs de sandwiches, de glaces !!!" (si, si, je les ai vus agir !!!)

Le site de la ville : http://www.ville-saint-valery-en-caux.fr


Un peu d'histoire.....

Passionnée d'histoire également Dominique Letellier nous offre en partage un texte de 1939 ainsi qu'une carte le tout provient du Guide Bleu de Normandie, édité en 1939, avec un supplément rose, réactualisé en 1949, de 29 pages.


Écrire commentaire

Commentaires : 0